Encre à lèvres ? DIY !


Eh oui, un deuxième article « Fais le toi-même! ». Le premier semble vous avoir bien plu, du coup, après les ongles, on s’attaque aux lèvres !

Les encres à lèvres ont pas mal de succès ces dernières années. Je me souviens avoir découvert le concept avec Benefit et son Benetint. Un liquide rouge qui sent bon la rose, et qui sonne un effet « lèvres mordues ». Par la suite, toute une série de produits du même type ont vu le jour, principalement sous forme de feutres. J’en ai quelques un, j’adore le rendu, mais le problème reste toujours le même : L’hydratation. Alors oui, on peut mettre du baume en dessous, ou au dessus, mais ça enlève un peu le côté « vite fait-pratique » de la chose. Du coup, quand en me baladant sur The Beauty Department je tombe sur une recette de « Home made lipsatin », je me lance !


Alors ma bonne Maïté, on a besoin de quoi ?

  • 2 Framboises
  • 1 Mûre
  • 5 Grains de grenade
  • 1/2 cuillère à café d’huile (Ici, coco)
  • 1 petit récipient et une fourchette (pour écraser)
  • 1 petit pot ou verser votre encre


Alors, je vous le dit tout de go (ahah j’adore placer des expression qu’on utilise jamais. Pardon).

Donc, je vous le dit : Ces ingrédients ne sont que des exemples. Je m’explique. J’ai pris des framboises et des mûres, parce que ce sont des fruits que j’adore, et que je vais donc facilement manger ensuite ( D’ailleurs, je les ai mangées, avec une mousse de mascarpone, mais revenons à nos moutons, c’est pas un blog cuisine ici. ). Mince, ou j’en étais ? Ah oui ! L’important, c’est la couleur que va donner le fuit une fois écrasé. Du coup, si vous avez de belles cerises par exemple, ça marche aussi ! La betterave doit être idéale également, mais j’avais envie de quelque chose de vraiment gourmand.
Pour l’huile (qui va permettre de nourrir en même temps les lèvres) il faut simplement en choisir une qui soit comestible. Donc si vous n’avez que votre huile culinaire sous la main (olive, colza…), ça marche aussi !


J’avais choisi l’huile de coco pour deux raisons. La première c’est qu’elle ne sent rien (c’est une huile culinaire, 100% coco, sans parfum) et la seconde c’est que je me disais que le fait qu’elle se solidifie sous les 25° faciliterait l’application. Mais c’était pas encore parfait, je pense essayer avec autre chose la prochaine fois. (L’huile fait de petits morceaux…)
Donc, j’ai commencé par mettre mes deux framboises et ma mûre dans un verre à shot, et j’ai tout bien écrasé à la fourchette. Après, j’ai pressé par dessus les grains de grenade.


La c’est le moment ou tu dois résister à manger le contenu. Et puis hop, tu ajoutes la demi cuillère à café d’huile, et tu mélange bien le tout. (J’ai du passer mon verre quelques secondes au micro ondes, vu que mon huile était donc solide, mais comme tu es une lectrice attentive, tu avais déjà compris !)

Il reste ensuite à passer le mélange dans un mini tamis, pour en retirer uniquement le jus, et de remplir un petit récipient qui ferme hermétiquement (:
A la base, j’avais choisi le mignon petit cupcake qu’on voit sur la première photo.  Mais c’était une erreur. Why, but why ? Parce que, prévu à la base pour contenir un baume à lèvres « solide », c’est pas très grave si il tombe. Or, le haut du pot est plus lourd que le bas et… Enfin bref tout s’est renversé quoi.
Je me suis donc rabattue sur un petit pot reçu avec un échantillon de gommage, que j’ai quand-même customisé avec des stickers, parce que bon, faut pas déconner.

Je pense que les petits récipients à échantillons de chez BodyShop pourraient être très bien aussi, par exemple.


… Mais au final, est-ce-que ça marche ?
Eh bien, vu ce que j’en attendais, j’ai envie de dire : Oui !
J’ai encore un peu de travail à faire pour que la texture s’étale plus facilement, mais j’arrive à obtenir cet effet « lèvres mordues » que je voulais ! Je l’applique au pinceau à lèvres, et me voilà avec un petit gout acidulé en bonus ! Bon par contre la tenue n’est pas monumentale, mais c’est confortable !


Niveau conservation par contre, je ne m’avance pas trop, je dirais que quelques jours, au frigo, me semblent bien. C’est vraiment pour le côté fun de l’avoir fait soi-même, et pour le 100% naturel, évidemment. Et puis, en pleine saison des fruits rouges, il suffit d’en garder un ou l’autre de côté, de les presser, et c’est gagné !

La prochaine fois, je vous explique comment fabriquer votre fond de teint avec des pelures de bananes, de la craie, et du  sirop d’agave ! … Non je déconne.  Mais je pourrais toujours vous filer la recette de mon gommage pour les lèvres, si ça vous tente !






Rendez-vous sur Hellocoton !

26 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 9
    Zoh

    J’adore juste ton idée en fait, même si je ne suis pas sûre que je la reproduirais, vu le regard de terreur que me lancerait mon amoureux si je lui expliquais que je devais garder des fruits rouges pour autre chose que les manger. XD

    Super chouette en tout cas ! :)

  2. 21
    Fanny

    Je suis partagée ! En tant que fan et grande consommatrice d’encres à lèvres, c’est chouette mais:
    -je suis flemmarde pour faire mes cosmétos moi même (bouuuh !)
    -une encre à lèvres par définition ça tâche. Alors prélever avec le doigt.. bof ! Je préfère les packaging stylo type Stila.
    -comme tu l’as souligné pour la conservation on ne sait pas trop, du coup ça fait « beaucoup d’efforts pour rien » si ça ne se conserve que peu de temps.

    Enfin en tout cas chapeau bas de t’être lancée tu as toute mon admiration ^_^ (et effectivement ton petit pot est quand même super kawaï !)

    • 22
      Tyra

      Ahah merci pour ton petit mot :p

      Je ne pense pas que je vais garder en permanence un petit pot « d’encre fraîche » au frigo, c’était plutôt un one shot pour tester (:
      Par contre je l’applique au pinceau, au doigt je m’en serais foutue partout, adroite comme je suis :D

  3. 23
    Em de Darlingest

    Ce tuto est hyper sympa, j’aime beaucoup ta façon d’écrire et l’idée du tuto en lui-même me plait! Par contre, j’avoue qu’il y a très peu de chance que je le réalise un jour, cela ne m’emballe pas trop (un peu de flemme…), ça ne doit effectivement pas se garder longtemps et je ne trouve pas le rendu vraiment intéressant. Autant manger les fruits directement en se les étalant sur les lèvres, je pense qu’on peut arriver à peu près au même résultat (sans le côté hydratant de l’huile). Tu as cependant toute mon admiration pour avoir testé et réalisé ce tuto!

    Je pars à la découverte du reste de ton blog et je t’invite à venir visiter le mien si le coeur t’en dit: http://darlingest.free.fr/

    Des bises!

  4. 24
    Mlle Pigut

    Clairement le plus difficile est de ne pas se lécher les lèvres toutes la journée… quoi que ça peut avoir son petit effet glamour. Merci en tout cas, pour ce diy que j’aime beaucoup, c’est frais, naturel et joli, j’adore !

Répondre à histoiredepots Annuler la réponse.