The Problem Solver de May Lindstrom


Attention, aujourd’hui je sais que certaines d’entre vous vont grincer des dents. On va parler d’un produit cher. Genre bien cher quoi, pas moyen cher et tout ça. Et sur ce blog, c’est finalement assez rare, pour plusieurs raisons. La première c’est que je n’ai pas un budget beauté illimité (loin de là) et la seconde c’est que je suis convaincue qu’il n’y a pas besoin de se ruiner pour trouver des soins de qualité.

Mais je reste une consommatrice. J’aime parfois me faire plaisir, faire une folie, un achat compulsif ou un achat de luxe, juste pour me faire du bien. Ça a été le cas pour l’achat de ce produit. Je n’ai pas beaucoup réfléchi, j’ai dit « OK je l’prends » et je suis rentrée chez moi comme une môme, l’essayer là-maintenant-tout-de-suite. Ce produit, c’est The Problem Solver de May Lindstrom.

May Lindstrom - The Problem Solver

Il s’agit d’un masque qui va purifier la peau, resserrer les pores, réactiver la circulation, calmer l’inflammation et détoxifier. Avoue quand-même que la promesse fait rêver.

Dans le pot, on trouve une poudre. De l’argile, du rhassoul, du cacao, du charbon de bambou, des épices… Une partie des ingrédients sont bios et locaux, d’autres sont fair trade.
On dilue une cuillère à soupe de poudre dans une cuillère à soupe d’eau. On mélange (au pinceau pour ma part), on écoute les bulles et on admire la transformation de la texture en une pâte mousseuse brun foncé.
Ensuite, toujours avec mon pinceau, je l’applique sur tout le visage et un peu le cou, en évitant le contour des yeux. Le temps de pose dépend de la quantité de produit, il faut que ce soit sec.

May Lindstrom - The Problem Solver

L’odeur est marquée, épicée. Moi j’aime, mais je suppose que ça ne peut pas être au goût de tout le monde. Ensuite, ça picote, ça chauffe. Un peu comme le Glam Glow, pour celles qui ont testé. Au fil des utilisations, cette sensation diminue. Je n’irais pas jusqu’à dire que le masque est adapté aux peaux très sensibles, mais contrairement à ce qu’on pourrait penser quand on l’applique, il n’est pas agressif, la peau n’est pas rouge au rinçage. Parlons-en du rinçage d’ailleurs : Dans la douche. Rincez-le dans la douche. Ça évite de devoir nettoyer toute sa salle de bain après.

En terme de résultats, ils sont là : Immédiatement après, les pores sont resserrés visiblement. Effet notable sur les points noirs également. Et si au moment de l’application j’avais un bouton rouge/trituré, il est ensuite moins enflammé, moins gonflé. Globalement, c’est un masque qu’on fait quand on a envie de trouver sa peau plus jolie tout de suite. Pour un effet méga-wow je vous conseille de faire avant un bain de vapeur pour le visage, genre celui de Dr Hauschka par exemple. Vos pores seront bien ouverts et prêts à être purifiés. Moi je dis ça mais je le fais rarement, parce que 10 minutes sous la vapeur + 40 minutes de masque ça commence à faire beaucoup, mais bon.

May Lindstrom - The Problem Solver

On en arrive au sujet qui fâche : Le prix. Je l’ai acheté *tousse tousse* 96€ *tousse tousse*. Oui, nonante-six euros. Voilà, c’est dit. Mais je vous fais un rapide calcul :

Le pot fait 250ml. Un masque = 1 cuillère à soupe. Le pot dure donc environ 16 masques, soit 16 semaines, soit 4 mois à raison d’une utilisation par semaine. Donc 24€/mois. Oui, ça reste cher. Mais perso je fais parfois des masques en couche plus fine, avec une cuillère à café. Et je ne le fais pas systématiquement toutes les semaines, donc j’en aurais facilement pour 6 mois. Enfin bon, tout est relatif quoi. Le moment de détente que ça représente, l’efficacité du produit et la qualité des ingrédients font que je ne regrette pas mon achat.

On peut aussi décider de ne l’utiliser que sur la Zone T et le menton par exemple. Et un autre truc chouette, c’est qu’on peut ajouter des trucs dedans, genre du miel, ou diluer avec un hydrolat plutôt que de l’eau…

Évidemment, si ta peau est déjà toute jolie, sans problèmes d’imperfections ou d’irrégularités, c’est peut-être pas la peine d’investir un demi rein dans ce masque hein.

On peut trouver The Problem Solver chez Freshlab pour les Belges, ou sur Bazarbio par exemple.

Voilà. Tout est dit je crois. J’ai dépensé nonante-six euros dans un masque et je ne m’en veux même pas. Il faut savoir que pour le reste, mes soins visages sont au nombre de 3 : Un nettoyant, Une crème hydratante, un contour des yeux. Et c’est tout. Les mêmes matin et soir. Par contre j’ose pas t’en parler tout de suite, parce que vu le prix du nettoyant tu vas tomber de ta chaise. Mais voilà, je consomme différemment d’il y a 3 ans, et je crois qu’il va falloir s’y faire.

Bonus : Voilà à quoi on ressemble avec cette jolie boue sur le visage : Clic.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 3
    Or'Elys

    Clairement il est cher mais en même temps investir dans un masque qui fonctionne ne me gêne pas, il faut se faire plaisir de temps en temps c’est clair ^^ Merci pour la revue, passe une belle soirée !

  2. 4
    Caroline

    « Mais je reste une consommatrice. J’aime parfois me faire plaisir, faire une folie, un achat compulsif ou un achat de luxe »… cela résume assez bien ma vision de la vie, et je parle de produits en général et pas seulement de beauté. C’est tout à fait bon pour le moral et si la qualité suit, alors il n’y a pas de quoi regretter. Merci pour l’article! :)

+ Laisser un commentaire