Celle qui ne se maquillait pas… Ou presque.


Pour comprendre cet article, je vais commencer par vous partager un moment de vie, qui s’est vraiment passé comme ça.

aimer01

7h00 – L’oreiller encore imprimé sur la joue droite, j’entre dans la salle de bains en me disant « une douche rapide, un coup d’anti-cernes et rien de plus ce matin, comme ça j’ai le temps d’aller m’acheter un chouette petit dej’ pour le bureau et de manger tranquille ».

7h20 – Sortie de la douche, vêtements enfilés, je me regarde dans le miroir. Lotion, crème hydratante, contour des yeux.

7h25 – Quelques rougeurs qui me semblent très voyantes, le teint un peu brouillé… Au final, en plus de l’anti-cernes, je vais quand-même mettre un peu de fond de teint. Et du correcteur là. Et là, là, et là. Et du blush, j’ai pas l’air en forme. Bon, je vais poudrer un rien, au cas ou je brille un peu. Voilà.

7h34 – Ça fait quand même bizarre d’avoir rien sur les yeux. J’unifie juste avec une base teintée, et un mascara discret pour agrandir un peu le regard. Et de l’enlumineur sous l’arcade, vite fait. Bon allez, et je fais un peu mes sourcils aussi. Du crayon clair dans la muqueuse, ça rend toujours bien, quand on est crevée, hop.

7h42 – Je finis avec une couche de baume à lèvres et un peu de corail qui donne la pêche par dessus.

7h45 – Je crois que mes cheveux ont besoin d’un coup de shampoing sec. Je les laisse comme ça ? Non, c’est moche. Une tresse ? Boarf on dirait que j’ai douze ans. Une queue de cheval ? Mince, elle est pas droite je vais…

7h57 – Je vais partir avant d’être en retard. Pour le petit dej, je prendrais un Kinder.

aimer02

… Voilà. Un enchaînement typique de moi. Pourtant, sur le coup, je me dis vraiment que ça va être OK de partir sans me maquiller. Que les gens feront pas attention, que c’est pas forcément utile. Mais y’a rien à faire, 97% du temps je n’y arrive pas. C’est un peu comme une carapace, quelque chose que « j’enfile » pour me protéger. Pour me donner confiance, pour être « mieux ». J’ai pourtant du mal à expliquer pourquoi j’en ai à ce point besoin. Je n’ai plus l’acné de mon adolescence, mes cernes sont raisonnables comparés à mon nombre d’heures de sommeil, j’suis plutôt symétrique… Pourtant, les rares fois ou je pars bosser sans rien sur le visage, j’y pense toute la journée. Je me demande ce que mes collègues pensent, si ils l’ont remarqué. Si les gens dans le métro trouvent que j’ai l’air négligé. Si ma fille va me reconnaître le soir. C’est complètement absurde parce que je n’ai pas de comptes à rendre, mais ces pensées je ne les contrôle pas, elles me parasitent.

Alors je me trouve des excuses. « Quand j’aurais bronzé », « Quand ce bouton sera parti », « Quand j’aurais moins de rougeurs »… Je ne mettrais plus de fond de teint. Sauf que je trouve toujours une raison de me tartiner. C’est idiot, c’est presque une relation de drogue, je n’arrive pas à me sevrer, à accepter l’aspect de ma peau tel quel. Et pourtant, c’est mon objectif depuis longtemps : Peau nue la majorité du temps, et fond de teint de façon ponctuelle les jours ou j’ai envie que ce soit nickel. Actuellement, si j’arrivais déjà à faire 50/50, ce serait un gros pas en avant…

aimer03

Et pourquoi tu m’diras ? Pourquoi je veux arriver à ça ? Bêtement parce que je trouve que mon rapport au maquillage n’est pas sain. J’ai envie de me maquiller pour le plaisir, parce que c’est un moment agréable, pour changer, pour tester… Mais pas parce que je m’y sens obligée pour me trouver présentable. Ça fait une grosse différence quand-même.

Alors voilà, c’est pas gagné, j’y suis pas encore, mais je continue à me dire que j’suis capable, à l’aube de mes 30 ans, d’accepter ce que je suis, telle quelle. Ça me ferait un beau cadeau d’anniversaire, d’ailleurs. Sinon je veux bien des Louboutin, ça me va aussi hein. Prochaine étape de la thérapie, poster une photo de moi au réveil ? *rires*

aimer04

Du coup, ça me ferait plaisir d’avoir un peu vos témoignages sur le sujet. Votre rapport au maquillage, votre façon de l’utiliser… Ponctuel ? Indispensable ? Inutile ? Lâchez-vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

75 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 1
    Miss Blemish

    « Je ne suis pas défigurée par l’acné »
    Défigurée ? Are you serious girl ? Au nom de toutes les filles (et des mecs) qui ont de l’acné : merci pour cette délicatesse.

    • 2
      Tyra

      Je suis désolée si j’ai manqué de tact, j’ai régulièrement de l’acné, je voulais simplement dire qu’elle ne recouvrait pas mon visage. Je n’ai pas pensé blesser qui que ce soit, c’était indélicat et je m’en excuse.

    • 3
      Mély

      Il ne faut peut-être pas tout prendre au 1er degré… Ce billet est rédigé avec pas mal d’humour tout de même !
      Alors inutile de venir agresser les gens comme ça, parce que si l’expression « je ne suis pas défigurée par l’acné » peut être considéré comme maladroite, ce commentaire est d’une agressivité sans nom ! Keep Calm ^^

      • 4
        Miss Blemish

        Je ne dis pas le contraire (et ce d’autant plus que Tyra dit elle-même souffrir d’acné). Mais l’acné est vraiment suffisamment difficile à vivre sans qu’on auto-entretienne l’idée que l’acné défigure (ce qui est faux même si on aimerait mille fois et plus ne pas en avoir).
        Je le soulignais, car j’ai trouvé ça heurtant, Tyra s’est excusée et ne l’avait absolument pas fait « sciemment » (parce que tout le monde dit que l’acné « défigure »). Je trouve positif de souligner que non, ce n’est pas vrai. Cela permet de relâcher un peu la pression :)
        Voilà ! :) Affaire classée ;)
        Bises

        • 5
          DreamDrug

          Je pense qu’Elle voulait dire : qu’Elle n’avait pas (trop) de cicatrice… du moins c’est ce que j’ai interprétée : en pensant à moi-même, j’ai quelques tâches brunes (qui me pourries le visage #meufquiExagère) pour cause de ne pas avoir su résisté la tentation de trifouiller/toucher/et percer ses (pourritures de) boutons ! >.<

  2. 6
    Laetitia

    Mon rapport au maquillage ?
    Tout l’inverse de toi ! Il est rare que j’arrive à prendre le temps de me maquiller (ne serait-ce que mettre un peu de mascara) avant de partir bosser. Je préfère glander 10 minutes de plus sur mon lit à jouer aux Simpsons sur mon GSM.
    A mon ancien boulot, je n’avais aucune envie de prendre soin de moi la plupart du temps. Alors forcément, quand je mettais un jeans et un teeshirt à l’arrache, je n’avais pas envie de me maquiller. Maintenant, je fais plus attention à moi. Mais le maximum que j’arrive à faire, c’est de mettre un peu d’anti-cernes en ce moment, du mascara sur mes cils, un peu de « mascara » (je sais même pas comment ça s’appelle uhuh) sur les sourcils parce que je sors de l’esthéticienne alors j’ai envie que ça se voit d’autant plus.
    Le gros maquillage, je le garde pour « les évènements », quand je sors, ou pour certains repas de famille. (Et encore, gros… Tu rigolerai si tu savais ce que j’appelle « me maquiller » :)) ).
    Et quand j’ai le temps et la motivation, je fais mes ongles.

    Pour conclure, de sortir sans maquillage aucun, ça me dérange pas le moins du monde ;)

    • 7
      Tyra

      C’est ça que je veux ! Ce serait tellement plus simple ahah… Mais les (mauvaises ?) habitudes ont la vie dure… (Pour le sommeil je m’en fiche, je dors déjà tellement n’importe comment :D)

      • 8
        Lo - Eeonian

        Tout pareil que Laëtitia ! A vrai dire parfois j’aimerais bien avoir un peu moins la flemme de me maquiller, il y a des soirs où je me dis « je me lèverai dix minutes plus tôt demain pour faire un truc un peu joli, pour une fois » mais je préfère dormir. Je n’ai aucun mal à sortir sans maquillage (même si parfois je crois que je choque certaines personnes, et je suis quasi sûre qu’il ne s’agit pas de paranoïa, mais tant pis pour eux), j’aimerais bien prendre le temps d’utiliser les jolis produits qui trainent chez moi plus souvent mais j’ai toujours l’impression d’avoir autre chose à faire, donc je ne me maquille finalement que pour les occasions, jamais au quotidien…

      • 9
        Laetitia

        Même en vacances t’arrives pas à arrêter ?
        Peut-être que tu y arriverai en faisant petit à petit… Genre aujourd’hui je mets que du baume à lèvre pour hydrater et rien de plus. Quand tu t’y fais, tu mets pas de blush parce qu’en pinçant un peu tes joues t’as déjà meilleure mine…
        Et dis toi que si t’y arrives, les jours où tu te maquilleras, ça redeviendra un vrai plaisir/moment de détente, et les « Wow mais t’es maquillée t’es trop choupette » te feront super plaisir ;)

        • 10
          Tyra

          En vacances ça va mieux, je me sens moins « obligée », c’est vraiment pour quand je vais bosser, que je suis dans les transports en communs, que je vais croiser du monde tout bien apprêté… Ça va loin, j’ai même tendance à me comparer, à me dire « j’aurais du faire un effort pour mes cheveux comme elle » ou « Son rouge à lèvre lui va trop bien j’aurais du mettre ce genre de couleurs ». Je suis vraiment à la ramasse x_x

  3. 12
    Cook'

    C’est rigolo moi c’est l’inverse, je me maquille absolument jamais (par flemme et par allergie donc il faut des produits qui coûtent assez cher et en général j’en mets 2 fois et c’est périmé… oui oui)
    Vu le nombre de produits que tu as tu peux faire comme ceux qui arrêtent de fumer, ne plus acheter de nouveaux produits cosmétiques et utiliser ceux que tu as et réduire leur nombre au fur et à mesure et mettre l’argent conservé quand tu as résisté à acheter un produit dans une cagnotte et te payer quelque chose qui te fais plaisir avec cet argent :)

    • 13
      Tyra

      J’arrive à moins acheter depuis la naissance d’Alice, je préfère dépenser des sous en body mignons et petits chaussons, c’est toujours ça de pris :D

  4. 14
    Lili

    Coucou, j’ai bien aimé ton article :-).

    A l’inverse de toi, je me maquille principalement lors d’une soirée, une occasion ou quand j’en es vraiment envie. Il est rare que je mette plus que du mascara pour aller bosser… Il peux se passer des jours sans que je ne me maquille.
    Et pourtant, je n’ai pas la peau parfaite, j’ai des boutons. Mais au lieu de les cacher, je les laisse respirer.

    Du coup, je pense que j’apprécie d’autant plus mes séances maquillages… Quand je m’y met je prend vraiment mon temps ! lol

  5. 16
    Blondissime

    Bah moi je me maquille dès qu’il faut que je sorte de chez moi . Je ne peux pas sortir sans maquillage , même s’il est vrai que je me maquille moins qu’avant , j’ai un peu délaissé mon liner d’amour et je ne mets que du mascara sur mes yeux ( et j’ai la chance d’avoir de longs cils , donc ça fait effet direct ) . Je ne peux me passer de mon fond de teint ( l’encre de peau d’YSL , il est top si tu craques un jour ) , c’est en même temps une habitude , un plaisir et une nécessité même si ma peau n’est pas si dégueulasse que ça , je n’aime pas qu’elle soit nue . En semaine , je travaille pas mal mon teint ( fdt , poudre , blush , de temps en temps bronzer et highlighter ) , du mascara et un joli rouge à lèvres . Mais le weekend , je me lance avec mes pinceaux et mes fards .
    En bref , le maquillage est indispensable pour moi ( sinon j’ai l’air d’avoir 12 ans ) , même si parfois j’aimerai pouvoir me lever , brosser mes dents et attraper mon tram .

    Bisous

    • 17
      Tyra

      Ahah ne me parle paaas de l’encre de peau, j’évite le craquage depuis un moment, c’est un budget à lui tout seul… Pour le reste, je vois qu’on se comprend :))

  6. 18
    Cari

    Coucou ^^

    J’aime patouiller mes pigments pour le plaisir. J’aime me maquiller juste pour le fun, pour des belles couleurs ou des belles association (où pas…)
    D’ailleurs je ne maquille que mes yeux et fait rarement mon teint. Et je sais toujous pas faire des virgules.

    Et je dors de manière tellement aléatoire que je grappille chaque secondes de sommeil.
    Si j’ai vraiment une très sale gueule, a savoir que je fais plus cadavre qu’un cadavre, pose du blush. Et c’est tout. Mais je me promène régulièrement sans MU, cernes en évidences, boutons apparents et mine en papier mâché.

    les gens s’en fiche. Parce que, même au bord de l’implosion, j’ai tjs le sourire au lèvre , de la bonne humeur et stocke et mon humour moisi.

    Je survit très bien sans make up, j’avoue ;)

    • 19
      Tyra

      Je crois que tu as exactement la bonne façon de faire… Rien qu’à te lire je souris et je me dis que c’est comme ça qu’il faut envisager le makeup, et la vie en général !

  7. 20
    Ma P'tite Paupiette

    Avant la naissance de mon fils, je pouvais sortir sans ma maquillage. Depuis, et merci la faute au contraceptif pleins d’hormones, je n’arrive pas à accepter ma peau. Du coup, incapable de sortir sans faire le teint. Et puis, ces cernes. Mince, c’est pas beau, j’en avais pas avant, faut que les caches. Oh et je manque de couleurs, un peu de blush ne me ferait pas de mal, etc… bref, je te comprends.

    • 21
      Tyra

      Merci pour ton commentaire, moi j’avoue que même si ça a des inconvénients, je suis contente d’être passée au stérilet et d’avoir dit bye bye aux hormones, parce que maintenant que ma peau s’est stabilisée, je sais enfin quel est vraiment mon type de peau et ses besoins… C’est toujours ça de pris !

  8. 22
    Manon

    Je trouve très intéressant ce que dit Cari sur le sourire ; c’est vrai qu’une femme qui sourit est toujours rayonnante, maquillée ou non :)

    Pour ma part je me maquille pour le plaisir, parce que ça me plait. Ce n’est absolument pas une habitude ou une obligation, c’est selon mon envie, et lorsque je ne me maquille pas, je me trouve belle tout de même, au naturel. Parfois c’est même l’inverse, je me trouve particulièrement bien et je me dis que ce serait dommage de me maquiller. Je dirais que je fais 50% des jours maquillée et 50% des jours au naturel.

    Je te souhaite que le maquillage te soit de moins en moins une obligation, pour que tu le vive comme un plaisir à part entière !
    Bonne soirée !

    • 23
      Tyra

      Merci Manon ! Ton rapport au maquillage est exactement ce que je recherche… J’y travaille ! Et tu as tout à fait raison pour le sourire, c’est ça qui change tout au final :)

  9. 24
    Blanchefleur

    Mon rapport au maquillage est l’exact opposé du tien : je ne me maquille tout simplement pas.
    Déjà parce que, de base, je n’en ressens pas le besoin. Je vis très mal le maquillage, surtout depuis que je suis chercheuse d’emploi et qu’on me sort des énormités du genre « tu n’es pas maquillée, tu es donc négligée ». J’ai l’impression que c’est quelque chose qu’on cherche à m’imposer, comme si je ne pouvais pas être jolie au naturel.
    Ensuite parce que j’ai la peau extrêmement sensible, et j’ai toujours mal supporté d’avoir la peau couverte de quelque chose. Je me couvrais de boutons dès qu’on essayait de me maquiller pour le carnaval par exemple ^^ du coup je ne me maquille pas pour éviter d’avoir la peau qui réagit mal et d’être mal à l’aise.
    Enfin je ne me maquille pas car je trouve ça superficiel. Je m’assume comme je suis. C’est clair que parfois un peu d’anti-cernes ne me ferait pas de mal (j’ai des insomnies et les cernes qui vont avec), un petit blush pour raviver mon teint de morte, quelque chose pour mettre en valeur mes yeux… mais non. Je me trouve très bien comme ça ^^

    • 25
      Tyra

      Je comprends que ce soit énervant le fait d’associer non maquillée à négligée, en effet ça n’a rien à voir et ça ne doit jamais être une obligation… Ensuite ta peau sensible ne doit pas aider en effet… Par contre, pour le côté superficiel, certes, mais au même titre que de se faire une jolie coiffure ou de sélectionner ses vêtements avec soin, de porter des chaussures à talons ou se parfumer… Enfin tu vois ! Pour moi, superficiel n’est pas péjoratif, on peut aussi s’assumer et prendre du plaisir à se maquiller :)

    • 26
      Elsa Saône

      Je trouve ton article très intéressant et les commentaires de tes lectrices le sont tout autant. Je commente sous celui de Blanchefleur parce que j’ai le même rapport au maquillage.
      La dernière fois que je me suis maquillée c’était pour mon mariage, pour accentuer un peu mes yeux sur les photos (et parce que je savais que j’allais pleurer).
      Tous les autres jours, je ne me maquille jamais.
      Tout comme Blanchefleur, je suis en recherche d’emploi et tout comme elle j’ai entendu tout et n’importe quoi sur mon « aspect » le pire ça a été de la part d’une conseillère me disant textuellement de me maquiller et de bien m’habiller pour un entretien me vieillir. Alors quoi, je ne suis pas crédible au naturel ?
      Tout comme Blanchefleur, ma peau atopique ne me permettait déjà pas avant de me maquiller beaucoup, mais depuis que j’ai eu ma fille, je ne trouve jamais ni le temps ni l’envie donc zéro.
      Je trouve néanmoins ton article intéressant car tout comme Blanchefleur j’avais tendance à catégoriser les filles maquillées de « superficielles » mais je remarque maintenant qu’effectivement, ce n’est pas plus « superficiel » que choisir une tenue selon son humeur du jour finalement.
      Bon courage pour la suite !

  10. 27
    La couleur de tes yeux

    Moi ça dépend si je commence à vouloir me maquiller juste un petit peu je suis comme toi, et au final je suis en retard après. Sinon si je ne touche à rien et je me dit rien à foutre que je me lave juste les dents et que je m’hydrate un peu la face je suis sauvé. Mais si je me dit juste un peu de maquillage je sors mes palettes et c’est la catastrophes ^^. J’ai envie de faire un maquillage qui sorte de l’ordinaire. Je sors tout plein de palettes. Je sors les pinceaux. Et puis je rajoute de l’eye liner … Et puis je vais pas mettre du mascara sans recourber mes cils avant. Et puis il faut de l’anticerne. Du blush. Un peu de bronzer. Et maquiller les sourcils il font fade à côté du reste… Mais sinon pour aller à la fac ça ne me gêne pas trop de ne pas avoir de maquillage les jours où je suis fatigué !

    • 28
      Tyra

      Je crois que c’est encore la méthode la plus radicale : Tout ou rien :D Je t’imagine bien avec tout le maquillage et les pinceaux éparpillés, alors qu’à la base tu voulais juste un coup de mascara :))

  11. 29
    Marion

    J’ai du mal à me maquiller « un peu ». Si je veux mettre autre chose que du mascara, j’y vais à fond. Sinon, je mets rien, mais impossible de trouver un juste milieu où je mets du blush mais pas de fond de teint.

    Cela dit, je pense que comme j’ai grandis sans maquillage (je m’y suis mise à 21 ans), je n’ai aucun problème à ne pas en porter un jour, puis en porter l’autre. L’astuce, c’est de ne pas se poser de questions. Un jour, lève-toi trop tard pour pouvoir mettre du maquillage et voit comment ça se passe ? Je pense qu’on s’imagine que les gens voient plus de trucs qu’ils n’en voient vraiment. Mes collègues ne voient pas la différence si je porte du fond de teint ou pas. Et puis bon, il y a toujours pire !

    • 30
      Tyra

      « je pense qu’on s’imagine que les gens voient plus de trucs qu’ils n’en voient vraiment » : Mais totalement ! C’est un peu de la paranoïa, clairement, mais y’a rien à faire, ça me travaille…

  12. 31
    Eve

    J’adore me maquiller, ça me détend vraiment, c’est un petit moment pour moi.
    Par contre, pour aller bosser c’est anticerne/mascara et c’est généralement tout.
    Justement parce que le matin c’est la course et que je n’ai aucune envie que ce « moment pour moi » se transforme en « obligation qui me met en retard ».

    Tu es une jolie femme donc peut être essayer, comme certaines autres filles l’ont déjà dit, de supprimer progressivement certains produits.
    Anticerne/mascara/blush et baume à lèvre (ou rouge à lèvre) tu gardes et tu supprimes le reste pour le boulot/quotidien.

  13. 33
    Hillswick

    Coucou !
    Ton article m’a bien fait rire parce que moi, c’est tout l’inverse !
    Je regarde mon tiroir à maquillage et je regarde le temps qu’il me reste > je n’ai plus le temps de me maquiller !
    La semaine déjà, je ne peux pas me maquiller parce que je travaille dans une industrie où nous menons une guerre contre les particules. Le maquillage peut amener des particules. Lorsque je vais dans l’usine (ce que je suis susceptible de faire tous les jours), je ne peux pas porter de maquillage (ni de parfum d’ailleurs mais c’est une autre histoire).
    Du coup, je me maquille parfois le weekend mais … Je me poste toujours la question de « je me maquille ? Je ne me maquille pas ? ».
    En fait, j’ai pas vraiment l’impression que les gens voient la différence et du coup, ça ne me donne pas envie de « perdre mon temps » à me maquiller :)

    • 34
      Tyra

      Ah oui c’est sûr que si c’était interdit à mon boulot ça me faciliterait les choses :D Moi j’ai justement l’impression que les gens vont forcément remarquer que j’aurais eu besoin d’anticernes ou que sais-je… Alors qu’en effet c’est sûrement pas le cas…

  14. 35
    Marion B

    Je suis exactement pareil ! Le nombre de fois ou j’ai du courir après mon tram parce qu’au final : oui mais j’ai des cernes, oui mais du mascara c’est rapide, y a toujours un « oui mais »
    Même si je me dis : no make up, je tiens jamais le cap -hormis le dimanche ;)-
    On verra si j’y arrive demain !

    Merci pour ton blog et tes articles !
    Bonne soirée :)

    Marion

  15. 37
    Skull and Beauty

    et bien c’est quasi indispensable pour moi aussi mais plutôt différent pour les raisons. tout comme je ne sors jamais en jogging basket Ben j’aime sortir maquillée , c’est pareil que pote mes vêtements. du soin du début à la fin. mais j’arrive a sortir sans rien . j’y arrive pas quand j’ai de l’acné mais en période sans j’y arrive malgré les cernes noires malgré les tâches qui mangent un tiers de mon visage … j’y arrive du moment que j’ai pas d’acné .

    • 38
      Tyra

      Je comprends un peu ce que tu veux dire, et le plaisir de sortir maquillée je trouve ça chouette, c’est juste quand ça devient une contrainte que c’est dommage…

  16. 39
    Coralie Beauty Notebook

    Coucou,
    Super article ! :)
    Personnellement quand je me maquille le matin et bien ça me met de bonne humeur,
    Et j’avoue que ça me donne bonne conscience aussi, je me dis « c’est bon, je suis un minimum présentable » ^^

  17. 40
    cliow

    Je ne pense pas que ton rapport au maquillage soit si « malsain » que ça. Ce n’est pas parce qu’on a tendance à trop juger les filles maquillées et apprêtées comme des filles matérialistes et qui n’ont rien dans le crâne qu’il faut sortir sans maquillage « parce que ça fait bien de s’assumer ». La plupart du temps, les gens n’y voient en fait que du feu en plus… C’est fréquent que je me balade dans la rue avec des potes garçons et que je dise « elle elle porte du fdt trop foncé, elle elle a mis trop de blush… » et en réalité les mecs ne voient rien de tout ça, et pour les filles qui ne sont pas passionées de make up (donc la majorité…) c’est pareil. Perso j’aime me maquiller, c’est pour moi un moment de plaisir dont j’aurais bien tort de me priver, et c’est important de se faire un petit plaisir avant de débuter la journée -quoi qu’en pensent les autres-… Je me maquille comme je m’habille, c’est à dire que oui, j’aime être apprêtée et avoir bonne mine, c’est ma « tenue de dehors » et c’est presque une marque de respect pour autrui de ne pas arriver les cheveux lâchés et l’oeil rougi au boulot. Tout comme je n’arrive pas en pyjama. Et sans make up le matin, oui, je ne trouve pas ma peau au top ni mes yeux aussi bien mis en valeur qu’ils le pourraient, mais je vois mon image avec philosophie : c’est toujours moi, mais en « p

    • 41
      Tyra

      En effet je crois que je me prends un peu trop la tête à imaginer ce qu’il se passe dans la tête des gens alors que bien souvent, ils ne se disent juste… Rien du tout. J’aime bien ton concept de ‘tenue de dehors’, c’est un peu ça :)

  18. 42
    cliow

    … en « pas apprêtée ». Un peu comme la différence entre « moi en sweat-baskets » et « moi en slim-talons ». Toujours la même, mais dont l’authenticité laisse paraître la vraie beauté. J’ai beaucoup aimé lire ton article, bisous ! Et ne te fais pas trop de noeuds au cerveau ;)

  19. 43
    Lola

    Hello,
    Cela va faire bientôt un an que j’ai arrêté de me maquiller en semaine. Je passe le plus clair de ma journée devant l’écran de mon ordi (donc à quoi bon), et, franchement le regard des autres je m’en fiche.
    Mais surtout, c’est mon regard qui a changé. Je mise tout sur les soins, je mange suffisamment de fruits et légumes, je bois beaucoup, je fais du sport, je ne fume pas et je dors 8h par nuit. Cette hygiène de vie peut paraître « stricte » pour certains mais pour moi elle est juste essentielle. Pas la peine de préciser que cela se ressent sur la peau. En fait, c’est juste magique ! Au delà de ça, j’ai surtout voulu que le maquillage devienne un plaisir, et pas la corvée du matin, répétitive et tellement lassante. Je me maquille le weekend, je peux prendre mon temps et ça, c’est le pied !

    Lola

    • 44
      Tyra

      C’est sûr qu’une belle peau ça passe avant tout par de bon soins et une bonne hygiène de vie. Le fait d’arriver à bien manger, boire, dormir et faire du sport, c’est top ! Mais c’est pas à la portée de tout le monde ahah, moi je fais ce que je peux pour la bouffe, je bois trop peu, je dors n’importe comment (mais c’est pas ma faute :D) et du temps pour le sport, j’en ai tout simplement pas… Un jour, peut être !

  20. 45
    Deb

    Le maquillage et moi : ponctuel. Et pourtant j’en ai besoin. Ma peau c’est la cata donc il me faudrait BEAUCOUP De temps et de produits pour me maquiller chaque matin et me démaquiller chaque soir : bref la flemme.
    Cependant j’aimerais bien avoir plus de temps pour jouer avec mes fard à paupière.

    • 46
      Tyra

      Si c’est la cata niveau acné, tu fais mieux de toutes façons de ne pas étouffer la peau sous des couches de produits ! L’important, la base, ça reste nettoyage et hydratation avec des produits doux, + 1 masque genre argile et 1 gommage par semaine > Ca fait parfois des miracles !

  21. 47
    Melina

    C’est marrant de « culpabiliser » de se maquiller.. c’est un peu l’impression que j’ai en lisant ton article.. car pour moi, me maquiller le matin, c’est un peu mon petit moment à moi. J’adore choisir quels fards je vais mettre sur mes yeux, quel rouge à lèvres, etc.. Je me maquille tous les jours en semaine, quitte à être en retard tant pis, ou si je sais que je vais sortir (mais make-up minimal pour les courses par exemple). C’est surtout pour tester, essayer des textures, des combinaisons de couleurs.. J’accentue toujours les yeux et c’est vrai que ça me dérange si je n’ai pas au moins un peu de fards à paupières et du mascara. D’ailleurs, c’est la seule chose que je maquille quand je suis en vacances, ni teint, ni lèvres..
    En revanche, moi je culpabilise du nombre de produits que j’ai.. et pourtant quand je vois les collections de certaines blogueuses, je suis loin de leur arriver à la cheville. Alors je me suis fixée des mini-« project pan » revisités à ma sauce, par exemple, essayer d’utiliser telle ombre à paupières dix fois par mois au minimum pour essayer de la creuser un peu, telle palette pendant toute une semaine, utiliser un fond de teint quotidiennement jusqu’à arriver à la moitié.. ce genre de trucs.. (ça semble débile.. mais du coup j’ai l’impression d’arriver à contrôler un peu mieux mon maquillage)

    • 48
      Tyra

      En fait je ne culpabilise pas de me maquiller, mais bien de ne pas arriver à faire sans… Ça gâche un peu l’aspect « plaisir » de savoir qu’on se sent obligé de le faire pour être à l’aise…

  22. 49
    Délices de Minie

    Chouette article :) Il y a des périodes où j’ai envie de me maquiller presque tous les jours, des périodes où jm’en fiche, je suis fatiguée, ça se voit ? Et alors ! En été par contre, pas de fond de teint, si quelques petits boutons un peu de correcteur, de la poudre peut être ou pas, mais c’est tout, j’aime bien mes jolies couleurs même si elles sont discrètes, en été j’aime ma tête, plus qu’en hiver ^^ Sinon je me maquille pour le plaisir en général, mais il y a des périodes où je m’aime encore moins que d’habitude alors je me maquille pour cette raison. Je peux me passer de maquillage mais ça me manque. En bref ça dépend des périodes, de la façon dont je me sens et tout et tout.

  23. 51
    Beautylicious

    Quand je travaillais à l’extérieur, il était impensable que je sorte sans maquillage. Pour me sentir mieux, cacher mes défauts et aussi pour ne pas que les personnes que je croise se disent que j’ai « une sale tête », que je vais travailler sans m’apprêter, etc.
    Depuis que je suis indépendante et que je travaille chez moi, je ne me maquille que pour sortir. Et là, c’est souvent la totale (fond de teint, yeux, lèvres) et je m’amuse avec mes fards, teste des trucs. Et j’ose même sortir sans maquillage pour faire les courses :D

    • 52
      Tyra

      Vu que je vais bientôt passer du même côté que toi (travailler chez moi) je pense que c’est clairement le même genre de rapport au maquillage que j’aurais. Je suis pas barrée au point de devoir mettre du fond de teint pour rester à la maison :D

  24. 53
    DariaIsWeird

    En ce moment j’ai 0 maquillage tous les jours :)

    Au final personne n’a constaté la différence, donc je me dis temps gagné pour moi et moins de cochonnerie sur la peau tous les jours (je ne prenais pas forcément les bonnes marques de cosmétique :() pollution mise à part.

    C’est un grand changement pour moi je suis plus accroc au fond de teint et mon budget s’en ressens :)

    • 54
      Tyra

      Bravo ! Puis au final c’est plus sympa d’avoir juste quelques produits de bonne qualité à mettre de temps en temps, qu’une série de trucs pas top qu’on s’étale au quotidien (:

  25. 55
    nyx

    Ah, comme je me reconnais là-dedans !
    Je me dis la même chose souvent. Aujourd’hui, pas de make up ! T’as qu’à croire !…
    Pas envie de faire négligée, envie de me plaire, envie de ce petit moment entre moi et moi-même… et puis j’aime ce petit moment où je me dis « maquillage dans les tons bruns ou violets, aujourd’hui ? Allez, violets parce que ça va bien avec mes vêtements ». C’est sans surprise, je connais mes décisions d’avance mais voilà, j’aime ce petit moment.
    En plus je suis prof, j’enseigne à des étudiants (non, non, pas des p’tits mômes choupis qui t’appellent « maikresse », non, non, pas ceux-là…) donc je suis scrutée (j’ai pas dit jugée, hein… eux ils doivent en avoir à peu près rien à foutre de ça, ils le remarquent peut-être même pas…) toute la journée et bien souvent, entrer dans la salle de cours sans un petit peu de make up, j’suis pas capable…

    • 56
      Tyra

      Ah oui mais toi c’est encore autre chose, tu as un « public » tous les jours :D Du coup je comprends tout à fait. Ça donne un peu de confiance en soi qui fait du bien, d’être « au meilleur de soi même »

  26. 57
    L'Attrape-Beauté

    Le maquillage est surtout mon moment de plaisir de la journée… ma tête maquillée ou pas, me dérange pas. J’veux dire que je m’aime bien maquillée mais que sortir sans maquillage n’est vraiment pas très grave pour moi et je le fais même très souvent…

  27. 59
    Bibi

    Et bien en effet,
    perso j’utilise encore moins de produits :
    – crème hydratante,
    – mascara (mais pas tout les jours!)
    – crayon (à l’occasion)
    – Baume à lèvre et voila!
    Ton article est très sympa, mais c’est vrai qu’on utilise tellement de trucs!
    Pour être au top, parce que c’est écrit dans les magasines, à la télé etc, perso jeprone le naturel, quand je dis naturel je ne veux pas dire nude, mais naturel,
    Je suis fière d’etre une fille qui ne se maquille pas moi aussi ;)

  28. 61
    Clara

    J’ai du mal à me trouver « moi » avec du maquillage, authentique, naturelle,… Je me suis longtemps interdit le maquillage, à un moment je sortais pas sans le fond de teint pendant ma découverte de celui-ci à l’adolescence, et maintenant je pense avoir trouvé le juste milieu.
    Quand j’ai découvert le fond de teint, je n’osais plus voir des gens sans en mettre, me trouvais moche, complexait,… J’annulais des rdvs à cause de mon aspect…
    Puis je me suis tournée vers le bio/naturel, je n’ai rien mis mais j’ai pris soin de ma peau. Et si je met quelque chose dessus maintenant, c’est seulement quelque chose pour la sublimer, pas la cacher, tout en la laissant respirer.
    J’adore le rouge à lèvres, j’en met presque tous les jours, parfois même quand je reste à la maison =p A un moment c’était pareil avec le mascara depuis ma découverte, car sans j’ai les cils plats! Mais en vacances j’en met pas, je suis naturelle, me trouve belle bronzée, n’ai besoin de rien,… Puis j’ai pas encore trouvé de mascara bio waterproof. Donc là je suis habituée à pas en mettre et en met qu’occasionnellement. On verra combien de temps ça durera…

  29. 63
    DreamDrug

    Mais c’est trop ça !!! #matinéeTypique x) combien de fois, je me suis dis : « Aller Hop ! ce matin : no Make up = douche fast + gros petit déjeuné copieux :D
    Programme : sortie de douche, tartinage de creams (face and body) …là rien d’alarmant sauf que mon idyllique ne se passe pas comment prévu : passage devant le miroir, repassage devant et encore un autre… et là le « Drame » ! : « Oh Non ! la face de « zombie » : baume à lèvres + dessinement des sourcils « ah mais il me faut aussi une base de fard : un neutre beige/doré/ivoire » + du blush « oh non : je peux pas mettre ça comme ça toute suite » donc de la base + de la cream bonne mine + un chouia de chouia de pointe de fond de teint + un peu de poudre matifiante + un chouia de bronzeur où il faut + enfin le blush et un RAL :) ^^
    Mais j’ai constatée que quand j’arrive a écharpée à l’étape miroir : la suite ne se déroule pas (mais le soucis est que cela me ronge pendant toute la journée et ma seule hate est de rentrée).
    ps: navrée du pavé *O*

  30. 65
    Yvelise

    Bonsoir jeune fille! (j’ai dix ans de plus)
    Moi, je me « maquille » de plus en plus. Mais il ne faut pas que ça me prenne plus d’un quart d’heure. En fait, je n’aime pas me démaquiller mais avec l’âge, je fais un peu plus attention. Je ne me maquille que quand je vais au travail ou quand je sors avec des copines. Je me maquille car j’ai qq rougeurs et des tâches, des petits yeux et des cernes (et qq ridules… grrr). Je n’ose pas encore le fond de teint, j’aimerais ne pas avoir l’air maquillé… Etre juste jolie et agréable à regarder… De la CC crème, de la poudre matifiante, une base pour la paupière puis du fard à paupière, du mascara, un trait de crayon noir sur la muqueuse inférieure de l’oeil et du baume à lèvre (car le rouge à lèvre,ça fait des pâtés). Voilà, c’est tout. Des fois, j’aimerais faire plus mais je n’ai pas le temps (la dernière à s’occuper et le petit déj’ des 2 grands à préparer…). M’enfin bref, juste pour dire que ça devient de plus en plus nécessaire de se maquiller pour être présentable à mon âge… L’année dernière, il m’est arrivé de venir au travail non maquillée. Depuis septembre, pas encore ;-)
    Merci pour ton article qui m’a fait réagir :-) Et j’espère que tu arriveras à te maquiller juste pour le plaisir de te faire belle :-)

  31. 66
    LePlacardDeDelphine

    J’ai bien souri ! Mais ce ‘planning à débordement’ ne me correspond pas vraiment en fait. C’est vrai que quand je me décide à maquiller un peu mes yeux (que ce soit juste mascara, ou mascara+fard, ou mascara+liner), je regarde l’heure avant pour voir si ça le fait, et ça me fout toujours en retard quand même. Mais si a priori j’ai peu de temps le maquillage des yeux passe à la trappe.
    Pour le teint c’est différent, car j’ai de l’acné, et genre au milieu du front et du menton la case correcteur au minimum est indispensable ! Mais j’en fais le moins possible, maintenant que j’ai moins d’acné je n’utilise plus de fond de teint fluide très couvrant, juste une BB (ou CC) crème légère + correcteur + poudre. En bref, j’en fais le moins possible et j’espère un jour ne plus rien mettre, si seulement je n’avais plus d’acné !!

  32. 67
    Paaradise Of Beauty

    Bonsoir !
    Je comprend absolument ton article parce que je suis passée par là il y a un bout de temps. Je me maquillais tout les jours même pour aller chercher le pain parce que je pensais que ma tête n’était pas belle, qu’il y avait quelque chose qui clochait par rapport à d’autres. Du coup j’usais et j’abusais du fond de teint, de la poudre etc …
    Puis un jour, j’ai eu la flemme mais vraiment la grande flemme, je ne me suis pas maquillée et je suis sortie comme ça faire les courses, rien de choquant, les gens me regardaient normalement. Du coup, j’ai réitéré plusieurs fois l’expérience. Et je me disais après tout si mon copain m’accepte sans maquillage alors pourquoi pas les autres. Depuis je me maquille pour le plaisir, je m’amuse dans le miroir et quand j’ai pas envie, j’ai pas envie et je reste telle que je suis, au naturel avec mes petites imperfections. Et ma journée se passe tout aussi bien. ( Bon j’avoue j’ai quand même un correcteur dans mon sac, on ne sait jamais qu’un bouton fasse surface subitement ^^ )
    Ton article est super, ça a vraiment été un plaisir à lire et tes photos sont très belles !
    Bisous, bonne soirée ♥

  33. 68
    LouB

    Ce que les gens ne comprennent pas la plupart du temps, c’est que plus de produits on se met sur la gueule, plus notre peau s’abîme, et c’est un cercle vicieux dont il est dur de sortir.
    Il y a presque un an je n’imaginais pas sortir sans fond de teint, anti-cernes et mascara : c’était mon minimum, mais que je trouvais déjà en trop. Ma peau graissait sous cette couche de produit nocifs (parabènes, sulfates, dérivés du pétrole et autres perturbateurs endocriniens), et à la fin de la journée je ne ressemblais plus à rien.
    J’ai attendu le soleil pour prendre un peu de couleurs et avoir le teint unifié et j’ai foutu tous mes produits à la poubelle. J’ai commencé à me nettoyer le visage au gel d’aloe vera et à l’hydrater avec une crème certifiée bio.
    Aujourd’hui je ne ressens pas le besoin de me maquiller. Je sors complètement « au naturel » !
    Peut-être un brin de mascara si je veux me sentir « mieux », un soupçon de crayon si je veux jouer la séductrice. Ma peau n’a jamais été aussi claire, je dépense moins de 10euros par mois en cosmétiques et ma trousse de toilettes comporte 5 produits grand max.
    Et ça fait du bien.

  34. 69
    pretty arty

    ah moi le minimum c’est correcteur + mascara (les excellents jours) sinon je ne peux me passer de fond de teint avec ma peau d’ado attardée à 34 ans:( les hormones ca me gonfle, ca ne s’arrete jamais…
    et une fois le teint maquillé, meme naturellement, il faut qq chose sur les yeux.
    je me demande comment j’ai pu passer 29 ans sans mettre de blush!
    oui donc tu as compris, le makeup du quotidien c’est pour ne pas effrayer mes collègues:)

  35. 70
    laureabeauty

    Bon bah c’est moi tout craché! D’ailleurs j’ai fait la même chose ce matin ! Souvent je me dis que je n’en ai rien à f*utre et que j’irai au travail avec juste du crayon et un peu de poudre. Mais je n’y arrive jamais non plus. J’adore faire preuve de créativité dès que je pose un poil de maquillage sur ma peau. Là, le chrono est lancé. Je suis souvent en retard au travail (de 10 minutes) parce que je mets du temps à me maquiller. Même quand j’ai fini je trouve quelque chose à refaire …
    Par contre, il y a des week-ends où je reste en pyjama et en tête mode KO les cernes jusqu’en bas du nez ! D’ailleurs, je sais pas comment mon chéri fait pour me regarder à ces moments là?! Je dois être immonde ! =P
    En tout cas, joli article ! Comme quoi on vit presque toutes de la même façon !
    Bisou ma belle!

  36. 71
    Eclectik Girl

    Il y a 2 ans, je me maquillais. Tous les jours. Fond de teint, bb cream, fard a paupiere, rouge a levre parfois …
    Pour masquer les imperfections, pour me cacher, pour me créer une carapace.
    Et puis, j’en ai eu marre. de tout ce fatras que je mettais sur ma peau.
    je me suis renseignée sur le net et je me suis rendue compte que « Less is more ».
    Certaines filles remarquaient que moins elles en mettaient sur leur peau, mieux elle se portait.
    Alors, pas du jour au lendemain. Ca demande 1 mois de galere avant que la peau se regenere et deviennent présentable.

    DOnc, si tu as un mois de vacances en ermite devant toi …

    En gros, ca consiste a ne plus RIEN mettre sur le visage pendant un mois.
    Rien.
    ni creme
    ni maquillage
    ni savon
    ni eau.

    Mon expérience : http://eclectikgirl.wordpress.com/2014/07/11/je-ne-me-lave-pas-le-visage-tous-les-jours/

    Et c’est vrai que depuis, a part 2 / 3 boutons qui se pointent en période de regles, je n’ai plus aucun soucis ( ni rougeur, ni acné, ni squame).
    bref, pour moi, la methode Homme des cavernes a fonctionné.
    Et depuis, je ne me maquille qu’occasionnellement (mariage, bapteme …), parceque finallement, j’aime bien mon visage au narurel !
    (et quel gain de temps le matin ha ha !!)

    • 72
      Tyra

      Ton expérience me parle pas mal, mais je suis pas sûre d’être prête pour ça… Par contre je compte changer « radicalement » ma routine visage… Affaire à suivre !

  37. 73
    Lulu

    Coucou ! Première fois que j’interviens, même si je consulte ton blog de temps en temps (et de plus en plus souvent ces derniers mois; super bien fait, j’adore le style, et le contenu des articles).
    J’avais envie de réagir parce que je comprenais tellement ce que tu décrivais !
    Si je ne vais pas au bureau, à la limite, je pourrais faire l’impasse sur le maquillage du teint. Les taches de rousseur m’habillent :) par contre, au minimum le mascara, anticernes et blush. Ca, c’est vraiment le strict minimum.
    Je crois que c’est pour me trouver plus jolie, mais aussi, je travaille avec des filles super maquillées, apprêtées, et à côté d’elles j’aurais l’air d’une endive incolore, même pas bronzée à la poêle. Donc voilà.
    Donc toute la semaine, pour le bureau ou pour sortir, c’est tout le tralala : fond de teint Lily Lolo, anticernes Bobby Brown, blush Benefit, et mascara Givenchy ou Benefit (pas séduite, je les termine, c’est tout).
    Super bien écrit, ton article !!

  38. 74
    Adéliejf

    Alors moi j’ai commencer à me maquiller assez tot, je devais être en 5e mais bon, ça restait un peu maladroit, c’était juste à coup de crayon et d’ombre à paupière. J’ai commencer à me maquiller plus sérieusement au lycée. Maintenant j’ai 19 ans, et j’adore me maquiller mais c’est surtout par plaisir, je peux m’en passer facilement : en été j’évite, en hiver quand j’ai la flemme, il m’arrive d’aller en cours avec rien sur le visage si ce n’est un peu de bbcreme, même si je me sens bof bof à l’aise, et quand il s’agit juste de sortir en ville, je peux m’en passer complètement, je n’ai pas ce problème de non-confiance en moi sans maquillage. Mais en revanche, je ne loupe jamais l’étape maquillage quand il s’agit d’aller en soirée. C’est mon petit plaisir :)
    En faite, j’essaye même de me maquiller de moins en moins en ce moment car j’ai peur qu’on pense que je suis malade quand je ne me maquille pas alors je diminue le maquillage pour n’effrayer personne si un jour, je n’ai rien pour agrandir mes yeux.
    En revanche, j’ai la chance d’avoir une jolie peau avec seulement quelques boutons par-ci par là, une fois de temps en temps et j’ai des cils relativement foncé et long ce qui aide aussi.

+ Laisser un commentaire