Celle qui voyait


Une fois n’est pas coutume on aborde aujourd’hui un truc que j’ai vécu dans ma vie. Vous avez été tellement nombreuses à me poser des questions et demander un feed-back sur mon opération de chirurgie Lasik que je me suis dit qu’un article ne serait pas de trop. Voici donc sous vos yeux ébahis, mon expérience de trépanation oculaire.

Je me suis offert un cadeau assez énorme pour mes 30 ans : La vue. Bon, dit comme ça on dirait que j’étais aveugle avant, mais franchement, c’était pas loin. Très myope des deux yeux et astigmate de l’un, je devais forcément porter lentilles ou lunettes en permanence, sous peine de pas reconnaître ma fille ou de me brosser les dents avec de la crème dépilatoire. Et il faut savoir deux choses : La première c’est que je n’aime pas du tout ma tête avec des lunettes, peu importe leur forme, taille ou couleur. Et que les verres sales, l’eau de pluie, la buée quand je fais à manger… Ça me rend vraiment dingue. Du coup, je portais des lentilles 95% du temps. Ce qui nous amène à la seconde chose… Je déteste me réveiller en voyant tout flou. Donc, je dormais avec mes lentilles souples. Voilà voilà. J’espère que je n’ai ni ophtalmo ni opticienne dans mes lectrices parce que sinon je vais me faire engueuler. Je portais mes lentilles jour et nuit, non stop, pendant environ 1 mois, avant de les remplacer. Un jour j’ai vraiment flippé d’abîmer mes yeux définitivement et j’en suis arrivée à cette conclusion…

La chirurgie laser ! J’ai 30 ans, ma vue est stable, c’est le moment c’est l’instant. Je pensais que prendre un rendez-vous avec un ophtalmologue allait prendre 6 mois, plus un suivi assez long, puis enfin une opération je-ne-sais-quand, j’avais donc misé sur cette nouvelle vie vue d’ici un an. Et en fait, j’ai pris rendez-vous en janvier, il y avait une place en février, et je me suis faire opérée suite à un désistement… Hier ! En gros, même pas 24h après je peux déjà vivre normalement et utiliser un PC, c’est assez dingue. Allez, je vous raconte comment ça s’est passé.

J’avais rendez-vous à 11h, je me pointe un peu avant, avec l’Homme, qui m’accompagne parce qu’ensuite je vais pas y voir grand chose et que ce serait con de se faire écraser par un camion juste après. On me propose un calmant, que je refuse. Je ne suis pas particulièrement stressée, je sais que le chirurgien a plus de 15 ans d’expérience, qu’il est spécialisé, que la technique est maintenant bien rodée… Et je ne suis pas de ceux qui sont sensibles des yeux/qui n’aiment pas qu’on y touche. Un peu après, on me met des gouttes dans les yeux (ou du tabasco ?) qui piquent-sa-mère. C’est l’anesthésiant. Il agit quasi instantanément, et je peux rejoindre le cabinet ou se passera la bataille de sabres laser l’intervention. Je m’allonge, je me fais désinfecter le visage à l’isobétadine, je suis jaune et impatiente, je suis un boulet, je touche un de mes yeux, on me re-désinfecte.

Ensuite c’est festival de gouttes diverses et variées, mes cils sont collés vers le haut pour dégager la zone, je fixe un point vert et le médecin me place une sorte de coque qui va un peu aspirer l’œil pour bien faire ressortir la cornée, ou un truc du genre. C’est pas agréable mais pas douloureux, et ça ne dure que quelques secondes. Je fixe des lumières, je vois flou, je vois rien, je vois du rouge, du vert, c’est vraiment très instructif. Il me dit qu’il soulève le capot, je me demande si je ne me suis pas trompée et qu’en fait il est garagiste, puis il me dit : C’est parti pour le show laser. En fait ça dure quelques secondes et… Ça sent le cochon brûlé. J’essaie de ne pas imaginer mon oeil en pleine combustion spontanée, mais ni vu ni connu, c’est déjà fini. Nouvelle volée de gouttes, ouvrir, fermer, cligner, une bien jolie chorégraphie, une minute pour que le capot se recolle, et-voi-là. On passe au suivant directement, je ne vous refait pas tout le blabla parce que c’est exactement le même processus, m’voyez ?

Ensuite on me place de très jolies coques à trous en plastique transparent devant les yeux, collées avec du sparadrap, et je me sens très chic, très femme. J’attends 1/4h en voyant tout flou, un petit contrôle, tout va bien on rentre à la maison. Je serais restée en tout moins d’une heure, et l’opération en elle même aura été de 10 minutes grand max par oeil.

Dans la voiture je commence à me sentir un peu KO, j’imagine que l’anesthésiant étant mis dans l’oeil, ça doit entrer dans le corps par voie directe. Mes paupières sont lourdes, lourdes, aie confiance, crois en moi… Bref. J’essaie de rester éveillée parce que j’ai faim. Rentrée chez moi et rassasiée, ma foi, j’avais l’impression d’avoir des coups de soleil aux yeux et d’être épuisée, donc j’ai été dormir 3 heures. Grand luxe pour quelqu’un qui manque perpétuellement de sommeil, c’était assez jouissif de pouvoir pieuter sans culpabiliser. Ensuite je me suis levée, ai constaté que j’arrivais à ouvrir les yeux correctement, que sous les coques de protection je voyais net, et que je n’avais plus mal. J’ai quand-même du laisser les coques jusqu’à ce matin histoire d’être sûre que je mettrais pas malencontreusement un panais dans un de mes yeux ou un truc du genre.

En pratique, ce matin, je n’ai pas mal, je vois net et bien, mais si je fixe des chiffres digitaux ou des lumières par exemple, y’a encore une sorte de halo autour. En général on voit très bien après une semaine, et la vue peut encore s’améliorer pendant un mois. Je dois mettre des gouttes antibio dans les yeux 4x par jour, et ne pas les maquiller pendant deux semaines. Pas de piscine pendant un mois, et c’est à peu près tout niveau contre-indications…

Ici en Belgique les tarifs sont réglementés, donc on peut pas faire ce qu’on veut avec les prix, et pour mon opération à moi, c’était 1250€ par oeil. Si tu es mathématicienne tu auras calculé que ça fait 2500€ pour la paire. Alors oui, c’est pas donné… Mais franchement pour le confort de vie que ça va m’apporter, je ne regrette rien. J’avais un peu de sous de côté, et c’est une dépense qui à mes yeux vaut vraiment la peine. Ce qui était chouette aussi c’est que l’Homme avait un écran ou il voyait ce que le chirurgien voyait dans son microscope, donc il a pu me raconter les mouvements et tout. Moi j’aurais bien voulu une VHS de l’opération en souvenir mais apparemment c’est pas prévu. Il faut savoir aussi qu’il existe plusieurs types d’opérations au laser, dont le choix dépend d’un tas de paramètres. Dans mon cas, j’avais besoin d’une correction supérieure à 5 donc pas le choix c’était Lasik ou rien !

Pfiou, je crois que j’ai tout dit ! Je me réjouis de pouvoir aller à la mer sans me tracasser, de me lever l’oeil alerte, de pouvoir me frotter les yeux sans avoir peur de perdre ma lentille,… Et voilà pour l’article ! J’espère qu’il aura été utile à certaines d’entre toi, et que tu as apprécié la volée de clin d’oeil disséminés dans ce texte.

lasik Rendez-vous sur Hellocoton !

16 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 1
    Laetitia

    Rien qu’à lire ton article, j’en ai limite des palpitations. Je n’ai pas peur des opérations (…heureusement quand on me connait ahah), mais y’a rien à faire, dès que ça touche aux yeux, c’est pas possible. Mon ophtalmo n’a jamais pu me faire la pression de l’oeil, puisque je les ferme instantanément quand l’air pulsé arrive. Pas ma faute. Mais y’a du progrès, j’arrive à mettre des gouttes dans les yeux, alors qu’avant, on devait se mettre à trois pour le faire (ma soeur me tenait les pieds, mon père les bras, et ma mère mettaient les gouttes… :$ )

    Je suis bien contente pour toi que ça soit si magique ! Belle nouvelle vuie ! ;)

  2. 2
    Stefelle

    Comme je t’enviiiiie !
    J’ai déjà demandé l’année passée à mon ophtalmo et elle me conseillait d’attendre encore un an pour l’opération…
    Je suis dans le même cas, je déteste porter mes lunettes, et depuis quelques mois je ne supporte plus très bien mes lentilles, notamment sur l’ordi. Et étant graphiste hein :°) (Par contre, comment faisais-tu pour les garder jour et nuit pendant un mois, moi après une journée j’ai l’œil méga sec et la lentille qui colle haha)
    Bref je suis contente d’avoir lu ton expérience, ça me conforte dans l’idée qu’il faut absolument que j’y passe aussi! MERCI <3 Et profite bien de ta nouvelle vue!

  3. 3
    Elodie

    C’est le troisième article que je lis de ce genre sur des blogs et malgré vos ressenti à toutes les trois qui est le même, je ne pourrais jamais me faire opérer des yeux c’pas possible. Rien que te lire j’en ai des frissons, je déteste tout ce qui s’y rapporte, dans les films je ferme les yeux si un vilain monsieur approche son pouce de trop près de l’oeil de quelqu’un d’autre :p J’ai l’impression de subir le truc à leur place, c’est assez bizarre à expliquer xD
    Pour l’instant ma vue est pas trop merdique et je me préfère avec des lunettes alors ça tombe plutôt bien mais je comprend parfaitement celles qui n’en peuvent plus de voir flou comme toi et qui sautent le pas. Mon chéri veut se faire opérer aussi mais il y a qu’un oeil d’atteint alors je sais pas si ça vaut le coup de mettre de l’argent dans ça alors que ses lunettes il les met juste devant l’ordi quoi x)

    Je vous trouve tellement courageuse, vous toutes là, à faire cette opération, je me vois vraiment pas la faire, déjà me mettre des gouttes dans les yeux c’trop pour moi alors qu’on me tripote la cornée à coup de laser, no way !

  4. 4
    Irresistibird

    (J’suis ni ophtalmo ni opticienne mais aouch, tu n’avais vraiment pas peur pour garder tes lentilles H24 pendant un mois :O j’ai oublié d’enlever les miennes une nuit. Ben j’l’ai pas fait deux fois hihi. D’ailleurs depuis quasi un an, je n’arrive plus à porter de lentilles, mes yeux ne supportent plus… hello lunettes :( !)

    Wouah, même si ça ne dure que quelques minutes, ça fait tout de même ultra peur. Cette opération j’en rêve et je la ferai un jour (si ma vue daigne se stabiliser) parce que je suis, moi-aussi, myope et astigmate et que j’en ai ras la casquette des lunettes pour les mêmes raisons : la pluie, la buée, la pluie, la saleté, la pluie, encore et toujours cette saleté (si mes verres ne sont pas archi propres, je pète un plomb), c’est lourd, ça fait des reflets malgré leurs soit-disant verres anti-reflets qui coûtent un rein. Bref tu as connu le topo.

    Quoi qu’il en soit, c’est chouette que ça soit passé pour toi !

  5. 5
    Emeline

    C’est rassurant de te lire! Moi qui suis également myope au point de ne reconnaître personne à plus de 5 cm, ça me conforte dans l’idée de passer par le laser dès que ma vue se sera stabilisée (et quand j’aurais économisé bien sûr!)

  6. 7
    Skull and Beauty

    Mon homme ne pouvait pas faire celle ci, il a donc fait l’autre chirurgie au laser pour creuser sa cornée, un oeil après l’autre, 10 jours entre les 2 interventions. Et il a vraiment douillé .le plus dur a été d’y retourner 10 jours après le premier oeil, alors qu’il voyait toujours flou, qu’il avait toujours mal et qu’il savait a quoi s’attendre avec le retour d’une douleur impossible a soulager. …au final il a été arrêté pendant 45 jours, vraiment de grosses douleurs pendant 3 semaines à ne rien pouvoir faire car pas de vue. … mais il ne regrette pas du tout, ça lui a changé la vie quand même!

    • 8
      Tyra

      Ah j’avoue qu’avec des suites plus difficiles on doit le vivre autrement, je m’estime chanceuse d’avoir pu me rétablir aussi vite ! Mais c’est clair, ça change tellement la vie…

  7. 11
    Lili~

    Olala, j’ai ri en lisant ton article, tu dédramatise tellement ça! Je porte des lunettes depuis que j’ai 6 ans et à ma dernière consult l’ophtalmo m’a justement parlé de me faire opérer, un truc qui m’étais jamais venu à l’esprit alors que comme toi, j’ai beaucoup de mal à m’assumer avec mes lunettes. Je suis un peu rassurée par ton article, du coup je garde ça dans un coin de ma tête pour un jour où je serais un peu plus large financièrement! :)

  8. 13
    Insanessa

    Superbe article qui m’a donné quelques frissons rien qu’à l’idée de me retrouver à ta place. C’est une opération que j’ai déjà envisagée mais qui me fait tout de même un peu peur donc je reporte et je reporte. Ca va, j’ai encore le temps de me décider mais ton article, bien qu’il me donne la chair de poule, me rassure également et me donne envie de me lancer un jour! Merci. :)

  9. 16
    MeuleuDou

    Hello, je me suis faite opérée moi aussi avec le lasik en juin dernier et aujourd’hui c’est juste le bonheur!
    Comme toi je détestais mettre mes lunettes, donc je mettais tout le temps mes lentilles (sauf la nuit :p) mais je commençais à les supporter de moins en moins. Puis un jour j’ai pris rendez-vous et en deux mois tout était fait!
    C’est marrant j’ai presque oublié ce que c’était que cette corvée de devoir mettre et enlever ses lentilles tous les jours :)
    Par contre je ne me suis pas maquillée avant au moins un mois et demi – deux mois, j’avais trop peur de déplacer le capot! Idem pour la piscine et la plage, j’ai passé un été en mode « le premier qui m’éclabousse ou qui m’envoie du sable j’le flingue! »
    En tout cas, profites bien de tes nouveaux yeux =)

+ Laisser un commentaire