Du girly dans les cheveux


Comme je vous l’expliquais dans un précédent billet, j’essaie de faire attention aux produits que je m’étale sur le cuir chevelu, mais sans tourner à l’obsession. J’ai jamais vraiment été extrême, et même si je vois que plus les années passent et plus le naturel et les compo « clean » m’attirent, il m’arrive de craquer pour du chimique juste pour une odeur, une texture ou un joli pot.
Aujourd’hui, on va parler de deux gammes de « capillaires de filles ». Des soins pour cheveux vraiment axés nana, que ce soit niveau emballage ou odeur . Après, si t’es un bonhomme et que tu veux les utiliser, tu peux foncer hein, c’est permis. Et ces deux gammes sont une preuve de mon « incohérence » en termes d’ingrédients.

L’une est à base d’ingrédients naturels, sans silicone, tension-actif sulfaté, paraène, huile minérale ou PEG. (Mais tout de même avec quats et conservateur contesté, merci pour la précision en commentaire… C’est à s’arracher les cheveux ces listes INCI…)
L’autre est certes sans paraben ni sulfate mais on y retrouve quand-même nos amis silicones (à petite dose) et quats.

Girly Hair

Aménaïde
Un jour où je me plaignais sur Twitter de ne pas trouver de démêlant qui démêle pour de vrai, L’Autruche m’a conseillé Aménaïde. Je file sur le site, je dis des « waouh » et des « oooh », et j’ai envie de tout acheter. Ce que je fais. Mais en format voyage, pas folle, la beste. la bête. la guêpe.

Ce qui est génial dans le concept, c’est qu’on a pas mille choix. Il y a quatre produits : Un gommage, un shampoing, un après-shampoing et un masque. Et voilà. C’est bon pour tout le monde, on hésite pas mille ans sur « brillance » « cheveux secs » « volume » ou « réparation ». Et ça j’aime. Les noms sont rigolos, les flacons donnent la pêche… Une très chouette découverte.

Par contre je vous préviens. Il faut en aimer l’odeur, parce que les quatre la partagent. Ça sent le pain d’épice à plein nez. Le gommage au sucre, t’aurais presque envie d’en manger. Et cette odeur reste sur le cheveu longtemps. Donc voilà, amatrice de trucs gourmands, c’est pour toi. 7 phrases sur ce mini paragraphe, n’importe quoi.

J’aime bien faire le rituel au complet, genre une fois par semaine (comme ça je fais durer le plaisir, j’ai pris le format voyage je te rappelle).
Je commence par le Gommage Bouleversant (sucre de canne, poudre d’amande, cannelle & huile de Palma Christi) : Je sépare mes cheveux en quelques raies, ou j’applique le gommage. Et je masse en écoutant gargouiller mon ventre à cause de l’odeur.
Une fois que j’en ai marre, je rince jusqu’à ce que l’eau soit claire, et je passe au Shampoing Bichonnant (miel, aloe vera, cannelle, amande douce). Pas de mousse folle à l’horizon, mais pas de panique, ça lave très bien. Ensuite place à l’Après-Shampoing Dorlotant (huile d’avocat, jojoba et Palma Christi, beurre de cupuaçu) sur les longueurs, pendant genre dix minutes (j’aime bien faire ce moment cocooning dans mon bain, si tu veux tout savoir). Puis je rince, je sors, j’essore, je prends mon essor.

Et enfin, sur cheveux encore un peu humides, j’applique un peu de Crème Virevoltante (miel,aloe vera, cannelle, huiles de jojoba et Palma Christi) en soin sans rinçage sur les pointes. Et voi-là. Je suis un pain d’épice aux cheveux chatoyants. J’ai en même temps lavé mes cheveux, détendu mon corps et flotté dans un dessert. Que demande le peuple ?

Girly Hair

Gros coup de coeur sur le gommage, un étape que je ne faisais jamais et qui fait beaucoup de bien à mon non-volume. Le cuir chevelu est plus sain et les racines décollées, olé.
Je vous conseille les yeux fermés cette marque ou les ingrédients clefs ont une place de choix dans la compo et ou les résultats sont là : Cheveux sains, soignés, cuir chevelu en bonne santé. Je regrette juste le manque de brillance comparé à d’autres gammes que j’utilise.

Prix : Gamme de 4 soins formats voyage (50ml) : 26€ – Sur l’eshop

Girly Hair

HapsatouSy – Si tu m’aimes
Le shampoing et le baume « Si tu m’aimes » sont girly à souhait. Bon, c’est rose quoi. Typo sympa et étiquette épurée, mignon sur le bord de la baignoire. L’odeur va avec le look : Sucrée, gourmande, effet retour en enfance et bonbons à la fraise. Roulons-nous dans la barbe à papa et dansons la Carioca. C’est cet univers de petite fille qui m’a poussé à accepter le test de ces produits malgré la présence d’ingrédients indésirables (compo exacte sur demande en commentaire si ça vous intéresse, histoire de pas surcharger l’article de formules chimiques).

Beurre de karité, kératine et protéines de soie sont les actifs mis en avant pour renforcer et réparer les cheveux. Les deux produits sont complémentaires et partagent ces mêmes actifs. Je les ai chaque fois utilisés ensemble, je me prononce donc sur le duo.
A l’application, le shampoing mousse bien et nettoie pas mal du tout (sensation de cheveux qui « crissent »). Dans le cas de mes cheveux (plutôt secs) je ressens le besoin d’utiliser l’après shampoing. La marque conseille de faire deux shampoings, conseil que je ne suis pas. J’applique ma méthode habituelle : Un peu de produits dans les mains, j’émulsionne avant d’appliquer sur le cuir chevelu. Je masse, j’ajoute un peu d’eau, je masse, j’ajoute de l’eau, je masse, je rince abondamment. Le faire une seconde fois me semble superflu et agressif, à part en cas de rinçage de bain d’huile.

J’applique ensuite le baume sur les longueurs de mes cheveux essorés, et je laisse poser quelques minutes avant de rincer. Niveau démêlage ça se défend pas mal sans être miraculeux.
La ou je l’aime, c’est à l’aspect de mes cheveux au séchage. Gainés (évidemment…), doux et… Je sais pas trop quel mot utiliser. J’ai l’impression d’avoir plus de « masse ». Evidemment, c’est temporaire, mais quand j’ai vite besoin d’arborer une crinière royale, ça le fait. Je n’ai pas besoin de coiffage particulier, de produits à ajouter… Le duo se suffit à lui-même.

Comme je l’expliquais, je n’utilise cette gamme que de temps en temps, en alternance avec des produits sans ingrédients occlusifs, et je pense que c’est grâce à cette alternance et cet équilibre que le rendu est si chouette, sans avoir les inconvénients d’une utilisation trop fréquente.

Prix : Shampoing : 14.90€/250ml – Après shampoing : 18.90€/200ml – sur l’eshop

Girly Hair

Bon par contre actuellement je suis revenue à un combo anti-chute « Avalon organics » (yay…) dont je vous donne des nouvelles dès que je l’ai terminé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 3
    Salomé Lisbeth

    Je suis comme toi, j’essaye de me tourner vers des produits naturels, mais ils m’arrivent parfois de digresser pour un produit « coup de coeur ». Les soins de chez Amenaïde ont l’air super chouettes en tout cas! Je ne savais même pas qu’on pouvait faire un « gommage » sur le cuir chevelu et ça me rend d’autant plus curieuse :)

    • 4
      Tyra

      J’avais déjà utilisé le shampoing « big » de Lush, qui est au sel marin et fait aussi gommage, mais sinon c’est mon premier produit dédié à ça aussi ! Et ça reste très doux, pas de craintes à avoir niveau agression.

  2. 5
    L'Attrape-Beauté

    Coucou, je veux pas faire ma grosse relou du jour mais tu as écrit deux fois « sans » au début de ton article : ) (sans sans silicone, tension-actif sulfaté, paraène, huile minérale ou PEG.) . En tout cas les produits que tu nous présentes m’intéressent beaucoup, je suis un peu en galère capillaire en ce moment… je vais me pencher un peu plus sur tout ça, merci pour cet article très clair et la découverte en tout cas! Bonne journée♥

  3. 7
    Naniiie

    Coucou!
    C’est fou que tu postes cet article car j’allais justement te demander quelles avaient été tes impressions sur la gamme Aménaïde. C’est probablement une histoire de grands esprits qui se rencontrent, toussa.
    Du coup, est-ce que les produits Aménaïde t’ont aidé à mieux démêler tes cheveux?
    Par contre, en ce qui concerne cette marque certains contiennent un quat (le shampooing et l’après shampooing) et tous contiennent du MIT (le fameux remplaçant du parabène). Je ne sais pas si tu l’avais vu en lisant les étiquettes :p
    Hâte de te lire au sujet de la marque Avalon Organics :)

    • 8
      Tyra

      Boarf je suis un boulet. En effet, j’ai loupé les vilains quats, j’ai modifié l’article, merci ! Et pour le démêlage, c’est vrai que je dis que c’est pour ça que je les ai achetés puis j’en parle même pas, je suis à la ramasse… Ni moins bien ni mieux que les après-shampoings testés jusqu’ici ! Je crois qu’il n’y a pas de miracles, je suis une fille à noeuds :))

      Pour Avalon, j’espère un résultat, mais je ne me prononcerais qu’à la fin des bouteilles, croisons les doigts !

  4. 10
    Nathalie scrap

    La première gamme me fait de l’oeil depuis un moment, en plus je crois qu’on la trouve en vente sur Nantes , j’avais vu passer l’info …. Vais peut être craqué, pour les vacances c’est top ce petit kit ! En tous les cas, j’ai adoré lire ton article, qui la fait sourire plus d’une fois :)

+ Laisser un commentaire