Pause puériculture : Stokke


( Attention, cet article sort des thèmes habituels du blog. Si les trucs pour bébés ne t’intéressent pas, reviens jeudi, on parlera sûrement de contour des yeux, de shampoing ou de vernis ! Ou alors tu peux lire l’article d’hier si tu l’as loupé. )

Comme ça arrive parfois, j’ai envie d’écrire sur un sujet sans rapport avec la beauté. Je l’ai déjà fait par ci par la, quand j’ai un coup de coeur pour une recette, de la déco, ou du DIY. Cette fois, je vais vous parler bébé. Enfin, choses-pour-faciliter-la-vie-de-votre-bébé (et la vôtre, surtout.)

Quand je suis tombée enceinte, je n’y connaissais rien de rien en puériculture. J’avais une vague idée des besoins d’un nourrisson (couches, couches, lit, couches ?) et je me disais que ça ne devrait pas être bien compliqué. Sauf qu’en fait, ça l’était. Pour un premier enfant, on a envie que tout soit absolument parfait, nickel, neuf et joli. Enfin, je parle pour moi en tout cas. C’est donc en toute logique qu’avec l’Homme, on s’est rendus au salon BabyBoom voir ce qui se faisait en la matière. Choc et stupéfaction : Le choix et la quantité nous laisse pantois.

Et voilà qu’on passe devant le stand Stokke. Stokke, c’est une marque Norvégienne fondée en 1932 qui se consacre aux produits pour bébés. Au premier coup d’œil, on se dit « C’est super beau ça, ça a l’air chouette ». et on commence à regarder dans le détails les meubles et poussettes en présentation. Oops. C’est sûr, c’est ça qu’on veut.

Pourquoi ? Parce que Stokke envisage les trucs pour enfants comme moi : Jolis, solides, et évolutifs. J’vais vous présenter les 3 produits de chez eux qu’on a choisi pour Alice, et vous allez comprendre.

1 – Le lit

Je savais que je voudrais un berceau dans un premier temps. Imaginer ce tout petit bébé complètement perdu dans un « grand » lit, je voulais pas. Berceau donc. Oui mais bon, ça reste combien de temps la dedans un bébé ? 4 mois ? 6 grand max ? Puis il est à l’étroit, se retourne et bouge, et il faut passer à autre chose. Problème presque résolu avec le lit Sleepi.

Stokke

En gros, c’est un berceau, qui se transforme en lit pour bébé en ajoutant quelques pièces, puis en lit pour enfant avec une 3ème extension. Nous on a pris les deux premières « phases », et on s’est dit qu’on verrait bien pour la suite (la on est bon jusqu’à ses 3 ans). C’est un investissement, mais comme c’est du solide (c’est du hêtre), je pense qu’il ne faut pas hésiter à envisager de le trouver d’occasion. C’est ce qu’on a fait, et il était encore comme neuf.

Ce qui est chouette c’est que le berceau est sur roulettes, facile à déplacer de pièce en pièce. Après, il y a évidemment des hauteurs de sommier réglables, histoire de pas se casser le dos quand on doit prendre le bébé six-cent-quarante-deux fois par jour. Et une fois que la petite chose a grandi, on peut enlever une partie des barrières pour qu’elle puisse gambader en liberté dans sa chambre et tout casser.

Dans le « positif-négatif » notons que la forme ovale, que je trouve plus jolie que les lits rectangulaires, fait qu’il est difficilement possible de trouver du linge de lit « pas cher ». Genre chez Ikea, les draps de lit ovale, c’est mort. On a eu de la chance, la dame qui nous a vendu le lit avait tout un kit de draps/alaises/housses, mais bon, c’est à prendre en compte.

Infos ici

Stokke

2 – La poussette

Grosse discussion sur la poussette. On savait qu’on en voulait une (les écharpes de portage et autres porte-bébé c’est top, mais avec des dos fragiles, une solution à roulettes est obligatoire). C’est le look qui m’a séduite en premier. La maniabilité ensuite (une main suffit), et l’évolutivité à nouveau. On a choisi le modèle Xplory, prévu pour une utilisation en ville.

Pour le nouveau né, c’est la nacelle, classique. Apparemment elle est OK jusqu’aux 9 kgs du bébé. Le siège prends ensuite le relais aux alentours des 6 mois. (Je suis ravie qu’on y arrive, Alice déteste être couchée, youpie.) Le GROS avantage à mes yeux c’est la hauteur du siège. D’une part c’est plus agréable d’avoir le visage proche de celui du bébé, d’autre part on évite de lui faire respirer les pots d’échappement. Deuxième point positif, on choisit de placer le siège soit face à nous, soit face au monde. Idéal pour rassurer un petit bout, puis pour ne pas le frustrer une fois qu’il voudra tout découvrir et qu’il aura assez vu votre tête. Enfin, les différentes positions (endormi – repos – activité) en font vraiment un bolide multifonctions.

Stokke

Ah oui, et y’a aussi un mode « deux roues », assez pratique pour les escaliers, une fois qu’on a apprivoisé le mouvement.

Lu comme ça on dirait que c’est la perfection faite poussette, et on en est pas loin. Deux reproches : Le premier, c’est que je la trouve quand-même relativement lourde (12kg) et le second, c’est que même pliée, elle prend pas mal de place. Genre dans notre voiture, qui n’est pas une cacahuète, elle occupe tout le coffre, et on sait pas trop comment on va faire une fois qu’on utilisera le siège plutôt que le maxi cosy (qu’on peut clipser sur le châssis). Alors il semble que les roues soient facilement retirables pour gagner de la place, mais on a pas encore essayé.

Bonus : Des kits optionnels trop chou, comme sur mes photos le « kit hiver » qui garde les mains au chaud et vous permet d’aller à la Fashion Week, ou l’ombrelle pour l’été et le porte gobelet, indispensable pour boire votre bière eau minérale en ballade.

Infos ici

Stokke

3 – La chaise haute

Sans doute le produit le plus connu de la marque, on en a déjà tous vu une quelque part. La célèbre Tripp Trapp, Une chaise en bois sur laquelle on adapte des sièges en fonction de l’âge de l’enfant.
On a eu la totale : Berceau puis siège pour quand l’enfant se tient assis. On a du faire le changement un peu avant les 5 mois de Sa Majesté (pour les mêmes raisons que citées plus haut, elle veut pas être couchée donc elle reste les coudes en arrière pour se redresser, c’est un peu casse gueule) mais normalement le New Born kit dure jusqu’à 6 mois environ.

Stokke Tripp Trapp

Pour moi ça a été une vraie bonne idée, parce que grâce à ça on a pu sauver des repas. Comme elle est à notre hauteur, on peut lui parler et lui filer des trucs avec lesquels jouer. Si elle avait été dans un relax au sol elle aurait hurlé (oui, elle est charmante) tandis que la, dès le début elle pouvait participer. Je crois d’ailleurs que c’est ça aussi qui a accéléré son intérêt pour la nourriture, à force de nous voir nous goinfrer devant elle…

Evidemment, y’a plein de chouettes coloris, de coussins à motifs… Sans surprise, j’ai jeté mon dévolu sur la teinte « Aqua », qui va parfaitement avec nos chaises Pantone.

Infos ici

Stokke Tripp Trapp

En bref, je suis super satisfaite de Stokke, même si c’est un gros budget acheté neuf. J’ai clairement acheté des trucs inutiles par manque d’expérience et excès d’engouement, mais je suis très contente de savoir que ces 3 produits vont pouvoir sans aucun souci être réutilisés pour un second bébé (dans 70 ans environ).

Je ne vous parle pas de prix parce que ça dépend sûrement de votre pays/revendeur, je vous laisse le soin de vous renseigner si la marque vous interpelle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 1
    Rose Cocoon

    Même quand tu parles puériculture tu parviens à attirer mon attention (j’ai pas de gosse, je suis célibataire, cherche l’erreur), donc belle découverte, même si ça me sert à rien, j’aime beaucoup le design du lit.

+ Laisser un commentaire