Un solaire Bio ? Pourquoi pas !


Y’a des jours comme ça, ou je me demande pourquoi j’attache de l’importance à la composition/provenance de certaines choses, et d’autres pas du tout. Pour mes cheveux, j’évite les silicones si je peux, et je privilégie le bio. Mais pour les solaires, je ne me suis jamais posée la moindre question… C’était au plus joli flacon, ou à la plus chouette promesse. (Genre l’été dernier, c’était Protect & Bronze, juste parce que c’était censé faire bronzer mieux. (?!) )

Et puis j’ai été contactée* par Algamaris, qui me présentait sa gamme de solaires Bio. Et qui me proposait, par la même occasion, de tester un de leurs produits. La gamme est vraiment complète : Crème & lait (spf 10 à 50), formule enfant, baume après-soleil et… Stick ! C’est vers ce dernier que s’est porté mon choix. Ayant la peau claire et des tatouages, une exposition au soleil impromptue peut faire des ravages. Du coup, j’ai toujours dans le sac à main, une protection indice 50. Jusque la c’était mon lait Bioré, qui est liquide. J’me suis dit qu’un format stick changerait un peu et serait d’autant plus pratique !



Alors en me renseignant (parce que je suis une bonne élève) j’ai appris un truc. Et comme je suis généreuse, je partage mon savoir durement acquis. Chez Algamaris, ils ont réalisé un coktail à base d’Alga-gorria (issu d’une algue rouge, logique quoi) et d’eau de mer. Ou plutôt, des Oligo-éléments qui s’y trouvent. Et paf, ça fait de la  cytoprotection. Non, pas de la kryptonite, ma pauvre Lucette, suis un peu ! Bref, ça donne une protection solaire minérale ultra-efficace aux propriétés anti-oxydantes. Cerise sur le cocotier, le faible impact environnemental et les matériaux recyclables des flacons, en font un produit vraiment planète-friendly. (J’ai le droit de placer des mots en anglais si je veux.)

Et je dois avouer que maintenant que je sais que ce genre d’alternative existe, je me poserais un peu plus la question quand je devrais acheter un solaire. Je ne dis pas que je me tournerais systématiquement vers du Bio, mais j’y réfléchirais, quoi. (Je suis rarement 100%-quelque-chose).


Mais au final, j’en pense quoi ?
Niveau efficacité c’est jamais évident de juger un solaire à haut SPF. Sur le visage et les tatouages, je ne n’applique que de l’indice 50. C’est donc le cas de ce stick (qui n’est d’ailleurs pas disponible avec des protections moins élevées). Je l’ai appliqué sur les zones à risques lors d’un apéro inopiné, et zéro cramage à l’horizon. Mais bon, je ne crame pas non plus avec ma protection 50 habituelle. En gros, et en tout cas pour un produit qu’on ne va appliquer que sur certaines zones, difficile de dire si ça protège « mieux ».

Niveau facilité, rien à redire. Le conditionnement est nickel pour le sac à main, le format stick permet une application sans bavures, la texture est blanche à l’application, mais invisible une fois étalée. Ce n’est pas gras, on l’oublie vite.


Par contre… Y’a un point négatif. Assez « important » pour moi. L’odeur.
Et là, vraiment, je suis désolée, mais ça « sent le bio ». Oui je sais, gros cliché et tout ça, maintenant y’a des produits bio qui sentent bon et tout, mais allez, imaginez ce que vous avez en tête quand j’évoque le mot « organique ». C’est un peu ça. Ça envoie pas en vacances à l’application quoi. C’est pas Palmiers & Mojito, j’ai envie de dire. Et c’est vrai que ça pourrait freiner, surtout pour l’application sur le visage par exemple. (Genre moi je dois direct protéger mon nez, au risque de passer pour un poivrot après 2 minutes d’exposition). Après, ça ne sent pas non plus mauvais hein. C’est une question de goût (:

Quand j’y réfléchis, je me dis que quand-même, utiliser un produit minéral et non polluant, avant d’aller barboter dans l’océan (ou la mer, je ne suis pas sectaire), c’est quand-même un geste important pour les espèces qui y vivent. Bref, ça demande réflexion, tout ça.


Et toi mon enfant, tu te protèges avec quoi ? Ça t’importe, ce qu’il y a dans ta crème ? Si tu utilise de la graisse à traire, tu devras me préparer des macarons pour expier ta faute.

*Oui lectrice, tu as bien lu, la marque est venue à moi. C’est la première fois que ça m’arrive, du coup c’était assez étonnant. Bien joué Algamaris, tu as du flair, sache que je serais bientôt la référence beauté des francophones du monde entier !
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 1
    La Fashion Blogueuse

    J’ai aussi été contacté par la marque mais je n’ai pas accepté (car je ne connaissais vraiment pas) au moins maintenant je sais ce que ça vaut. :)
    Et sinon je me protège avec de la Lovéa, de la l’Oréal, de l’Avène ou de la Garnier mais toujours en protection 50.
    Biz

    • 2
      Tyra

      Je t’avoue que de mon côté j’ai vraiment accepté par curiosité. Jusque la, j’utilisais les mêmes marques que toi, mais l’idée du solaire Bio était intrigante (:

  2. 3
    Léa

    Han mais de la crème solaire en stick mais c’est une idée de génie !! Ayant également des tatouages ce serait vraiment l’indispensable à emmener partout avec moi ! Merci merci merci pour cette découverte :)
    Pour information, pourrais-tu m’indiquer le prix de ce produit ?
    En ce qui me concerne, niveau solaire je ne suis fidèle à aucune marque mais c’est toujours avec de l’indice 50 :D

  3. 7
    Elodie

    J’aime bien l’idée du stick! J’ai un soucis, je déteste m’étaler de la crème. Beukbeuk.

    (Et sinon je fais jamais attention à ce qu’il y a dans mes produits, j’ai honte.)

  4. 8
    Le poudrier doré

    Bon alors là, je suis pas du tout de ton avis ! Parce que je suis totalement mais totalement allergique à l’odeur des produits Bio, cette odeur très caractéristique que je ne supporte pas et qui m’empêche d’utiliser un certain nombre de produits à cause de ça ! J’ai la crème indice 30 et sincèrement, ça ne sent pas cette odeur de Bio très dérangeante. Est-ce que c’est le stick, j’en sais rien mais sincèrement, je suis de celles qui sont fortement dérangées par les senteurs Bio dégueulasses et là, c’est pas du tout le cas :-) Donc il doit y avoir un truc ;-)

+ Laisser un commentaire