Manger des Knacki enceinte : est-ce possible ?

Accueil » Manger des Knacki enceinte : est-ce possible ?

La grossesse est une période très sensible durant laquelle la femme doit modifier certaines de ses habitudes, comme faire très attention à son alimentation. Pour son propre bien-être et celui du bébé, elle doit en effet adopter une alimentation riche, saine et équilibrée. C’est dans ce contexte que de nombreuses futures mamans se demandent s’il est vraiment possible de manger des Knacki enceinte.

Les types d’aliments à manger pendant la grossesse

Durant la grossesse, la future mère doit privilégier certains aliments au profit d’autres. Elle doit notamment consommer des aliments riches en fer, en vitamine B et en choline comme les viandes maigres (poulet, porc, bœuf). Ces nutriments sont essentiels, aussi bien pour la santé de la mère que pour celle du bébé, surtout durant le troisième trimestre de la grossesse.

La femme enceinte doit également consommer des aliments riches en :

  • fibres et antioxydants (fruits et légumes frais, abats),
  • acide gras, oméga-3 (poissons gras, fruits à coque, mâche, huile de colza),
  • vitamines (K, C, D, B12, B9), minéraux et oligo-éléments (fer, calcium),
  • protéines animales et végétales (poissons, volailles, viande rouge, œufs).

Pour rester hydratée, la future mère doit également boire beaucoup d’eau durant la grossesse.

Manger des knacki enceinte
Manger des Knacki pendant la grossesse

Quels sont les avantages et les risques de manger des saucisses pendant la grossesse ?

Les Knacki sont des saucisses transformées qui contiennent des protéines de lait, des fibres et des pois. Elles peuvent être végétariennes, au poulet ou encore au porc. Même si ces trois types de Knacki sont sans danger pour la femme enceinte, l’idéal est de consommer uniquement la version végétarienne ou celle au poulet. Les Knacki au porc sont relativement salées et grasses. Elles n’apportent pas assez de nutriment à la mère ni au bébé.

Lire également  Maillot de bain triangle : pour quelle morphologie ? 

Pour plus de précautions, il est néanmoins recommandé de ne pas abuser de ces aliments durant la grossesse. En effet, pour assurer leur conservation, les Knacki sont fortement concentrées en nitrites. Consommée en grande quantité, cette molécule augmente les risques de développement de certains types de cancer.

De plus, ces saucisses sont également riches en acide carminique. Ce dernier peut provoquer des allergies plus ou moins dangereuses à la femme enceinte. Il est donc préférable de ne pas consommer de saucisses plus d’une ou de deux fois par semaine.

Par ailleurs, les charcuteries crues ou peu cuites sont totalement déconseillées aux femmes enceintes. Ces dernières peuvent causer des infections comme la toxoplasmose ou la listériose chez le bébé. Il est donc primordial de bien veiller à la cuisson des Knacki avant la consommation.

Comment préparer les Knacki lorsque l’on est enceinte ?

Manger des Knacki enceinte peut se faire de différentes manières. Pour éviter tout risque, avant de les incorporer dans n’importe quel repas, il est indispensable de les faire bouillir dans de l’eau chaude durant quelques minutes. Cela permet de neutraliser les éventuelles bactéries présentes dans l’aliment. Cela aide aussi à diminuer le taux de sel et de gras qu’il contient.

Après cette étape, la femme enceinte peut intégrer les Knacki dans certains repas comme les pommes de terre sautées, les pâtes ou encore les salades. Il est également possible d’en manger en amuse-bouches, voire dans de délicieux hot-dogs.

Pin It on Pinterest