Manger du boudin noir enceinte : est-ce possible ?

Accueil » Manger du boudin noir enceinte : est-ce possible ?

Durant la grossesse, une femme enceinte doit manger certains aliments avec modération et éviter de consommer un certain nombre de produits. Sur la liste des aliments interdits figurent les fromages, les crustacés et certaines charcuteries. Qu’en est-il du boudin noir ? Quels sont les aliments que doit privilégier la femme enceinte ?

Les types d’aliments à manger pendant la grossesse

Pendant la grossesse, il est indispensable à la future maman d’adopter une hygiène de vie irréprochable. Pour être certaine de manger sain et équilibré, elle doit avoir une alimentation riche en magnésium, sélénium, iode, fer et calcium.

Pour manger équilibré à chaque repas, l’assiette de la femme enceinte doit être composée à moitié de fruits et légumes. Le quart des repas doit être constitué de féculents comme les produits céréaliers. Ceux-ci sont des sources importantes de vitamines, de minéraux et d’énergie. La femme enceinte doit également consommer des protéines d’origine végétale, ainsi que des lipides (huiles d’olive et de colza), source de nutriments indispensables.

Quels sont les avantages et les risques à manger du boudin noir enceinte ?

Le boudin noir fait partie de la catégorie des charcuteries qui peuvent être consommées par la femme enceinte. Cet aliment est une excellente source de protéines, qui sont essentielles à la formation des tissus de l’utérus. Le boudin noir est également riche en fer, un oligoélément essentiel qui assure le transport de l’hémoglobine des poumons vers les cellules des autres organes.

La consommation du boudin noir contribue ainsi à prévenir l’anémie et à faciliter le développement du fœtus et du placenta. En plus d’avoir une faible teneur en sel, cet aliment est un parfait mélange de viande, de sang et de graisse de porc. Cela fait du boudin noir un très bon aliment pour la femme enceinte.

Lire également  Comment s'épiler à la pierre ponce ?

Attention, consommé en trop grande quantité, le boudin noir peut :

  • exposer le fœtus au risque de listériose et de toxoplasmose, surtout s’il est mal cuit,
  • causer des malformations congénitales au niveau du crâne et du visage du fœtus à cause de sa forte teneur en vitamine A,
  • provoquer un accouchement prématuré ou une infection néonatale, notamment en cas de listériose,
  • causer l’apparition de lésions cardiaques ou des déficiences immunitaires dans les cas les plus graves.

Pour ne pas exposer le fœtus et la mère à ces différents problèmes, il est donc conseillé de consommer le boudin noir avec modération durant la grossesse. Il faut également veiller à ce qu’il soit bien cuit avant de le manger.

Manger du boudin noir pendant la grossesse
Boudin noir pendant la grossesse

Comment préparer du boudin noir pendant la grossesse ?

Pour manger du boudin noir enceinte en toute sécurité, il est important de le cuire à une température dépassant les 70 °C durant au moins trente minutes. Cela permet de tuer les bactéries (Listeria et Toxoplasma gondii) que peut contenir l’aliment.

Une autre méthode sûre pour consommer le boudin noir enceinte est de le griller ou de le cuire à la poêle. S’il est bien cuit, il peut intégrer différentes recettes : boudin noir aux pommes, boudin noir aux poires, salades composées…

Durant la période de grossesse, il est conseillé d’opter pour du boudin noir de fabrication industrielle ou sous vide.

Pin It on Pinterest