Tradescantia Nanouk : tout savoir sur cette plante

Accueil » Tradescantia Nanouk : tout savoir sur cette plante

Le tradescantia nanouk est l’une des variétés de cette plante vivace originaire d’Amérique du Nord et du Sud. La couleur de ses feuilles constitue son principal attrait. Cette plante de la famille des commélinaceae est ainsi très appréciée en décoration. Lafota dévoile tous les détails concernant le tradescantia albiflora nanouk.

Qu’est-ce que le tradescantia nanouk ?

Le tradescantia nanouk, appelé communément « misère » ou « éphémère », est un nouveau cultivar du Tradescantia apparu en 2012. Il s’agit d’une plante compacte dont les tiges sont assez robustes et qui a un feuillage persistant au coloris très attrayant. Plante vivace au port dressé et retombant, le tradescantia nanouk possède de petites feuilles charnues de taille courte et de forme arrondie. De couleur verte ou vert grisâtre, celles-ci sont striées par endroit de nuances de violet comme le rose et le lilas.

Le nanouk provient d’un genre (tradescantia) comprenant 75 espèces de plantes herbacées, toutes vivaces. Le feuillage de cette variété est cependant bien plus coriace que celui des autres espèces de tradescantias. Le nanouk fleurit au printemps, mais aussi en été. Les petits boutons floraux sont d’un violet très vif et s’ouvrent sur les petites fleurs blanches, parfois roses, qui sont rassemblées en bouquet à l’extrémité des longues tiges feuillées.

Le temps de floraison est toutefois assez court, car celle-ci ne dure qu’une journée. Cette plante s’utilise en pot ou en suspension. Souvent cultivé en intérieur, le tradescantia nanouk se plaît également à l’extérieur (surtout en saison chaude).

Lire également  Découvrez les secrets pour bien aménager son jardin
Tradescantia Nanouk
tradescantia nanouk

Comment se fait l’entretien d’un tradescantia nanouk ?

Le tradescantia nanouk a l’avantage d’être une plante peu exigeante. Sa croissance est rapide et sa multiplication très aisée. Elle s’adapte également à tous les milieux. Cette plante est relativement facile à entretenir, car elle ne demande pratiquement pas de soin. Le nanouk apprécie énormément la luminosité. Pour une bonne croissance et des feuilles éclatantes, il lui faut donc une bonne source de lumière. Une exposition directe de la plante au soleil est cependant déconseillée, pour éviter que les feuilles brunissent.

En ce qui concerne la température, il est conseillé de privilégier une atmosphère chaude entre 18 et 24 degrés toute l’année. La température minimale ne doit pas être en dessous de 10 °C. Cette variété de tradescantias ne supporte pas les excès d’eau. Elle doit être régulièrement arrosée, juste assez suffisamment pour maintenir le substrat toujours humide. L’apport de terreau est vivement conseillé en temps de croissance. Si, au fil du temps, la plante se dégarnit à la base, il suffit de la tailler pour que de nouvelles ramifications puissent apparaître.

Comment faire la bouture d’un tradescantia nanouk ?

Pour le bouturage du tradescantia nanouk dans votre jardin, il suffit de prélever des tiges comprenant deux ou trois rangées de feuilles. Ces tiges seront débarrassées de leurs feuilles inférieures, ceci de façon à ce que chaque tige ne porte plus que deux feuilles. Elles seront ensuite placées dans l’eau jusqu’à ce qu’elles produisent de longues racines. Les tiges peuvent être ensuite mises en terre. Cette procédure offre 99,99 % de chance de réussite. Pour obtenir un buisson bien rempli et attrayant, il est recommandé de prélever entre 3 et 5 tiges de tradescantia nanouk.

Lire également  Tout savoir sur la fabrication de cire de bougie
5/5 - (1 vote)

Pin It on Pinterest