La faute à Nolita : Les pinceaux Ecotools


Comme tu le sais peut-être, en Belgique, il n’est pas toujours évident de dénicher certaines marques. Sans Séphora à l’horizon, tu peux te brosser pour du Laura Mercier ou du Nars. Sans  monoprix dans le coin, adieu le Cottage à la fleur d’oranger, ou les eaux Christian Lénart. Christophe Robin ne daigne pas se produire en nos contrées, tout comme Belle à croquer…


Du coup, quand j’apprends que quelque chose dont j’ai entendu parler est trouvable par chez moi, je fonce un peu beaucoup sans réfléchir.
(D’ailleurs, ce fut encore récemment le cas avec le Monoï « milles fleurs » d’Hei Poa, dont je vous reparle bientôt…)


L’article à la base du craquage, il est ici .
Après l’avoir lu, il m’a fallu exactement un jour, avant de pousser l’homme à aller se promener dans le Cora le plus proche.

Il faut savoir que je suis un mauvais exemple en terme de pinceaux. Comme je me sens relativement peu confiante dans la réalisation de makeups compliqués/colorés/élaborés, j’utilise surtout mes doigts. (Et j’admire de loin les oeuvres des autres).
Pour le fond de teint, que j’aime liquide, c’est les doigts aussi. Avec un pinceau plat, ça laisse des « lignes », avec une éponge, j’ai l’impression de perdre du produit…


J’ai quand même un chouette Kabuki (E.l.f studio), un pinceau pour liner (Hema), et une série de trucs rugueux achetés en kit chez Forever21 qui ne me servent pour ainsi dire jamais.
Du coup, chez Ecotools, j’ai craqué pour un chouette kit voyage !


Dedans, on y trouve :

  • Un mini Kabuki
  • Un pinceau poudre minérale
  • Un pinceau yeux
  • Un pinceau  correcteur



Première réflexion : Bondiou mais c’est chou ! Le manche en bambou, les poils bicolores… J’adore ! En fait j’ai toujours voulu des pinceaux bicolores. Je sais pas pourquoi…
Seconde réflexion : Bondiou mais c’est doux ! Contrairement à mes vieux pinceaux pourris, c’est un véritable moment de plaisir. Passer ces pinceaux sur la peau, c’est comme une caresse. (C’est beau, ce que je dis la…)


Mon avis global est vraiment très positif. Pourquoi ?


1 :: C’est chou & doux (cf. ci-dessus)
2 :: C’est pasher ! 11.90€ pour 4 pinceaux et la pochette.
3 :: C’est écologique : Du bambou (renouvelable), des poils doux mais pas d’origine animale, une pochette en chanvre.
4 :: C’est efficace. Grâce au correcteur, je pige enfin ce que c’est de camoufler réellement une imperfection. Comparé à mon application habituelle au doigt, y’a pas photo.
Le kabuki me sert pour ma poudre de finition (quand je pense à en mettre…) 
Et le pinceau poudre me convient très bien pour le blush. (Ne criez pas à l’hérésie, j’essaie de m’améliorer :D). 
Le pinceau pour les yeux estompe bien, il fait son boulot !


Du coup, Belge, fonce faire les courses à Cora, et embarque de l’Ecotools, foi de moi !


(Sinon demain, c’est néon de toutes les couleurs, sur les ongles mâdame !)


Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. 3
    Tifa

    Il est tout mimi ce kit, j’adore tes photos.

    Je suis actuellement à la recherche de bons pinceaux mais je pense plus me tourner vers Sigma :)

+ Laisser un commentaire