La burrata enceinte : est-ce autorisé ?

Pendant la grossesse, la consommation de certains aliments est interdite. Ainsi, les femmes enceintes doivent éviter de consommer ces aliments afin de préserver leur santé et celle du bébé. La burrata fait-elle partie des aliments prohibés durant la grossesse ? Lafota explique l’essentiel à comprendre sur ce sujet important.

La burrata, un fromage venu d’Italie

La burrata est un fromage italien dont la fabrication emprunte les procédés de la mozzarella. Ce fromage frais à pâte filée est très onctueux et délicieux. Depuis quelques années, il rencontre un franc succès sur le marché.

La composition de la burrata

La burrata est généralement conçue à base de cinq ingrédients principaux, à savoir :

  • le lait pasteurisé ou cru,
  • la présure,
  • la crème et le sel.

La technique de fabrication peut néanmoins varier d’un fromager à un autre.

Les bienfaits et les risques de la burrata pour la femme enceinte

En fonction de ses conditions de fabrication, la burrata peut être conseillée ou déconseillée à la femme enceinte.

Les bienfaits de la burrata industrielle pendant la grossesse

La burrata industrielle est fabriquée avec du lait pasteurisé. La consommation de ce fromage est autorisée pour les femmes enceintes puisque cet aliment ne contient aucun germe ou bactérie.

burrata pendant la grossesse
Burrata pendant la grossesse

Toutefois, il est conseillé de s’assurer que la burrata est conforme au respect de la chaîne de froid. De plus, lorsque l’on consomme de la burrata pasteurisée enceinte, il faut veiller à ce que la date limite de consommation ne soit pas excédée.

Lire également  Le lait Picot, pour une bonne nutrition de bébé

On trouve de la burrata industrielle dans les magasins d’alimentation, les grandes surfaces et les supérettes. Ces fromages italiens portent toujours la mention « pasteurisée » sur leur emballage.

La burrata artisanale, un aliment à l’origine de listériose

La burrata artisanale est fortement déconseillée aux femmes enceintes. Ce fromage est en effet fabriqué à partir d’un lait cru non pasteurisé. La consommation d’un tel produit peut entraîner une intoxication alimentaire due à une bactérie nommée listéria. Cette bactérie est à l’origine de la listériose qui est une infection très grave aux conséquences redoutables.

Les symptômes de cette infection d’origine alimentaire sont similaires à ceux de la grippe. Chez la femme enceinte, la listériose peut provoquer une infection néonatale grave et un accouchement prématuré ou un avortement.

Durant la grossesse, la femme enceinte ne peut consommer que la burrata d’origine industrielle. Choisir ce fromage italien dans une version au lait pasteurisé permet de consommer un aliment sain et riche en nutriments essentiels. En faisant ce choix, la femme enceinte évite de mettre en danger sa vie et celle de son enfant.

Les burratas de fabrication artisanale même à base de lait pasteurisé sont à éviter. Elles peuvent en effet être porteuses de microorganismes virulents tels que la listéria. Lorsque l’on est enceinte et que l’on souhaite consommer de la burrata, il est préférable de privilégier la fabrication industrielle. Le fromage doit par ailleurs être nécessairement consommé avant la date limite indiquée sur l’emballage du produit.

Pin It on Pinterest