Quels sont les différents types de défibrillateurs pour la réanimation cardiaque ?

Le défibrillateur est un appareil médical inventé par Claude Beck à une époque où les cas d’arrêt cardiaque devenaient de plus en plus légion aux États-Unis. Son seul but était donc de ranimer le cœur des patients en situation d’arrêt cardiaque aux fins de sauver des vies humaines. Au fil des années, ce dispositif médical a été largement adopté, et il en existe aujourd’hui de plusieurs types : lesquels ? Découvrez-les chacun à travers cet article.

Défibrillateurs externes automatisés

Le défibrillateur externe automatisé, DEA en abrégé, est l’un des types de défibrillateurs les plus répandus aujourd’hui. Comme le nom l’indique déjà bien évidemment, cet appareil médical fonctionne sur détection automatique d’arythmies cardiaques susceptibles de conduire à un arrêt cardiaque. Une fois qu’il identifie une arythmie, le DEA délivre automatiquement un choc électrique pour rétablir le rythme cardiaque normal. Pour ainsi sauver des vies auprès de vous, vous pouvez trouver de meilleurs défibrillateurs avec www.mediprostore.com.

Ce sont des appareils compacts qui peuvent être portés sur soi partout, que ce soit à la maison, à l’école ou au bureau. Ils peuvent être utilisés par toute personne formée à son utilisation, qu’il s’agisse de professionnels de la santé ou de secouristes sans expérience médicale préalable. Pour ce faire, il suffit tout simplement de suivre les instructions vocales et visuelles fournies par l’appareil, puis le tour est joué !

défibrilateur cardiaque

Défibrillateurs implantables

Contrairement au défibrillateur automatisé externe utilisé dans les urgences, le DAI est implanté chirurgicalement sous la peau, à proximité du cœur. Ce défibrillateur est exceptionnellement utilisé pour traiter les arythmies cardiaques potentiellement mortelles. Lorsqu’il en détecte une, il délivre un choc électrique précis pour rétablir le rythme normal du cœur.

Lire également  Comment en finir avec la cigarette de manière naturelle ?

De ce fait, il est programmé pour reconnaître les arythmies et agir rapidement pour éviter un arrêt cardiaque fatal. Qui plus est, ce dispositif enregistre en permanence l’activité cardiaque du patient. Ces données précieuses permettent aux médecins de surveiller l’évolution de la condition cardiaque du patient et d’ajuster les paramètres de l’appareil en conséquence. Et lorsque toutes les précautions idoines sont prises, le patient peut vivre en toute confiance, sachant qu’il est protégé par un dispositif de sauvetage efficace.

Défibrillateurs vestimentaires

Comparé au DAI qui nécessite une intervention chirurgicale, le défibrillateur vestimentaire est une alternative non invasive pour ceux qui ne peuvent pas subir une chirurgie sous-cutanée. Bien qu’ils fonctionnent presque tous de la même manière, celui-ci est idéalement conçu pour être simplement porté par-dessus les vêtements.

En fait, le défibrillateur vestimentaire (WCD) présente l’avantage de pouvoir être loué plutôt qu’acheté. Ce qui le rend plus accessible à un plus grand nombre de patients. Cette option pourrait permettre à ceux qui ont besoin d’une protection à court terme d’en bénéficier sans avoir à supporter le coût élevé d’un DAI permanent.

Défibrillateurs à impulsion réglable

Cet appareil utilise des électrodes placées sur la poitrine du patient pour transmettre une impulsion électrique à travers le cœur afin de normaliser le rythme cardiaque. Les modèles dernier cri sont compacts, légers et souvent équipés d’écrans tactiles intuitifs. Ce qui facilite leur utilisation dans les situations d’urgence.

Ils sont de plus en plus utilisés dans les ambulances, les hôpitaux et les cliniques pour offrir une assistance immédiate en cas d’arrêt cardiaque. Ils sont couramment utilisés pour les patients souffrant de fibrillation auriculaire où le cœur bat de façon irrégulière. Ils peuvent être également utilisés pour les patients à haut risque d’arrêt cardiaque soudain. Et dans certains cas, ce type de défibrillateur peut être implanté chirurgicalement dans le corps du patient, tout comme le DAI.

Lire également  Quelle sont les meilleures heures pour prendre un repas ?

Pin It on Pinterest